in

Araignées : 10 astuces naturelles pour les repousser hors de la maison

Crédits : Fotoworkshop4You/Pixabay
Araignées : 10 astuces naturelles pour les repousser hors de la maison
noté 4 - 15 votes

Dès que le froid revient, les araignées rentrent dans les maisons à la recherche d’un abri pour passer l’hiver, donnant parfois lieu à une véritable invasion. Or, même si les araignées sont très utiles à l’intérieur de nos foyers puisqu’elles mangent les insectes, les arachnophobes sont souvent bien embêtés de se retrouver nez à nez avec leur pire phobie, et ce plusieurs fois par jour. Afin de repousser ces petites bêtes hors de chez vous, le tout sans leur faire de mal, voici quelques astuces à mettre en place. 

1. Les feuilles de châtaignier

Le châtaignier dégage une substance dont les araignées ont horreur. Placez des feuilles de châtaignier ou des châtaignes aux points d’entrée de votre maison et elles n’oseront pas y rentrer. Vous pouvez également faire bouillir un mélange de châtaignes et de feuilles de châtaignier dans de l’eau et en vaporiser ensuite sur le rebord de vos fenêtres.

feuilles de chataignier
Crédits : stux/Pixabay

2. Les marrons

Les araignées détestent les marrons. Pour les faire fuir, n’hésitez donc pas à les couper en deux et à disposer les morceaux aux quatre coins de votre maison.

marrons
Crédits : Max Pixel

3. La menthe

Les araignées n’apprécient pas du tout l’odeur de la menthe fraîche. N’hésitez donc pas à en éparpiller un peu partout dans la maison et même à les accrocher au plafond à l’aide de scotch.

feuilles de menthe
Crédits : Pxhere

4. Les feuilles de tomates

Cela peut paraître surprenant, mais les feuilles de tomates ont le don de repousser les araignées. Placez-en aux endroits stratégiques de votre maison et pensez à les remplacer lorsqu’elles deviennent sèches.

feuilles tomates
Crédits : congerdesign/Pixnio

5. Le vinaigre blanc

Désinfectant naturel utilisé pour nettoyer les intérieurs, le vinaigre blanc est également un excellent répulsif contre les araignées. Ainsi, n’hésitez pas à en vaporiser sur le contour de vos portes et fenêtres.

vinaigre blanc
Crédits : evitaochel/Pixabay

6. La pierre d’Alun

Mélangez 25 g de poudre de pierre d’Alun avec 250 ml d’eau tiède et vaporisez le liquide obtenu sur les rebords de vos fenêtres et les encadrements de portes.

pierre d'alun
Crédits : Walkerma/Wikipédia

7. Le cèdre

Le cèdre est un répulsif naturel contre les araignées. Disposez des branches de cèdre dans vos tiroirs, armoires et recoins de votre maison et vous n’entendrez plus parler d’arachnides !

cèdre
Crédits : alexsutcliffe/Pixabay

8. La lavande

En plus de sentir bon, la lavande a le mérite de repousser les araignées ! Placez de petits bouquets de lavande un peu partout dans votre maison et le nombre d’araignées diminuera grandement.

lavande
Crédits : Crepessuzette/Pixabay

9. Les huiles essentielles

Si vous n’êtes pas un adepte des plantes, vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour faire fuir les araignées. L’huile essentielle de marronnier d’Inde est particulièrement efficace contre ces petites bêtes velues. Pour l’utiliser, déposez-en simplement quelques gouttes sur le rebord de vos fenêtres et les cadres de vos portes.

huiles essentielles
Crédits : monicore/Pixabay

10. Le ménage

Étant donné que les araignées se nourrissent d’insectes, le plus simple pour les empêcher d’entrer chez vous est de supprimer leur source de nourriture. Pour ce faire, veillez à ne jamais laisser traîner aucun aliment (même une miette) car cela serait susceptible d’attirer les insectes.

De même, nettoyez régulièrement votre intérieur à grands coups d’aspirateur et de vinaigre blanc. Cela permettra d’éliminer d’éventuelles toiles d’araignées. Or, les araignées détestent être dérangées et en voyant qu’elles ne peuvent pas être tranquilles chez vous elles s’en iront d’elles-mêmes.

couple ménage
Crédits : iStock

Source

Vous aimerez aussi :

Mangeons-nous vraiment des araignées durant notre sommeil ?

La tégénaire, plus grosse araignée de France, est-elle dangereuse ?

Les araignées piquent-elles vraiment ?