in

Baleine bleue : 7 choses à savoir sur le plus grand animal de la planète

Crédits : iStock

Apparues il y a 9 millions d’années, les baleines bleues vivent toujours dans nos océans. Considéré comme le plus gros animal ayant jamais vécu et vivant actuellement sur Terre, ce cétacé complètement inoffensif pour l’homme fascine.

1. Elle est menacée d’extinction

La chasse à la baleine a causé de nombreux dégâts depuis le début du 20e siècle. Alors que la WWF estime que plus de 250 000 baleines bleues étaient en vie à cette époque, elles sont aujourd’hui à peine 20 000.

Cette réduction impressionnante de la population de baleines bleues est due à l’attrait qu’a représenté ce grand cétacé pour son huile. Utilisée comme combustible pour produire de l’électricité ou comme élément de fabrication du savon, l’huile de baleine faisait fureur durant la première moitié du siècle dernier.

En 1966, la pêche à la baleine bleue est enfin interdite. Mais le seul prédateur de ce monstre marin, l’homme, continue involontairement de le tuer à petit feu. En effet, les collisions avec les navires ainsi que la pollution de l’eau menacent aujourd’hui encore la baleine bleue d’extinction.

2. Elle a une espérance de vie aussi longue que celle d’un homme

La baleine bleue pourrait vivre jusqu’à 110 ans. Cette hypothèse est tout de même difficile à vérifier puisque les scientifiques ne possèdent pas encore assez d’informations sur cet incroyable animal.

Des études sont en cours, mais les résultats se feront connaître au moment de la mort des baleines, ce qui peut donc prendre du temps.

baleine bleue
Crédits : iStock

3. Elle pèse 30 fois le poids d’un éléphant

La baleine est le plus gros animal connu. Le poids moyen d’une baleine adulte est de 170 tonnes pour plus de 30 mètres de longueur. Le cœur seul de cet incroyable animal peut peser jusqu’à 600 kg.

Les baleineaux pèsent quant à eux 2,5 tonnes à leur naissance. Ils boivent ensuite plus de 200 kg de lait par jour, ce qui leur fait gagner 90 kg de poids quotidiennement. Par ailleurs, une baleine met au monde un seul baleineau. Des cas de jumeaux ont déjà été observés, mais cela reste très rare.

4. Sa vitesse de croisière est de 20 km/h

La baleine bleue peut tout de même nager jusqu’à 50 km/h, notamment lors des périodes de reproduction. En revanche, elle peut ralentir son rythme à 5 km/h pour manger tranquillement un banc de petits crustacés ou de poissons.

Baleine bleue
Crédits : iStock

5. Elle vit dans tous les océans du monde

Que ce soit dans les eaux glaciales de l’Antarctique ou dans les eaux tropicales de l’océan Indien, la baleine bleue est présente partout. Elle reste néanmoins observable en haute mer uniquement. Trois sous-espèces de baleines bleues ont pu être identifiées :

  • Balaenoptera musculus musculus qui vit dans l’Atlantique nord et le Pacifique nord.
  • Balaenoptera musculus intermedia qui vit en Antarctique.
  • Balaenoptera musculus brevicauda qui vit dans le Pacifique sud et l’océan Indien.

Son habitat change en fonction des migrations. En été, cet animal imposant se dirige vers les eaux fraîches dans les latitudes nord. À l’automne, les baleines bleues viennent donner naissance à leurs petits dans les eaux tempérées. Enfin, quand l’hiver arrive, elles mettent le cap sur les eaux plus chaudes des régions tropicales.

6. Elle vit seule ou en couple

La baleine bleue est un animal plutôt solitaire. Il peut toutefois arriver qu’elle évolue en duo avec un partenaire. Dans ce cas, les scientifiques n’ont pas encore su déceler si ces relations étaient passagères ou si au contraire elles pouvaient durer plusieurs années, voire toute la vie.

Un regroupement de plusieurs baleines a pu être aperçu uniquement dans des lieux où la nourriture était présente en abondance. Cinquante individus peuvent alors se réunir dans un espace réduit, sans obéir pour autant à des règles généralement observées dans les groupes. On ne peut donc pas affirmer pour l’instant que la baleine soit un animal très social.

Baleine bleue
Crédits : janeb13/Pixabay

7. L’intensité de son chant peut être douloureux à entendre pour l’Homme

Les cris des baleines bleues peuvent atteindre une puissance de 188 décibels. L’Homme peut supporter un son sans rechigner jusqu’à 130 décibels. En comparaison, un avion à réaction peut atteindre 150 décibels.

Le chant d’une baleine bleue peut durer jusqu’à 30 secondes. En revanche, on ne connaît pas exactement la façon dont elles se servent de leurs vocalises. Est-ce pour alerter les autres baleines sur un danger potentiel ? Ou encore pour mettre à distance un autre individu de leur espèce ?

Les baleines sont malheureusement encore trop méconnues pour que de nombreuses zones d’ombre les concernant puissent être résolues. Étant donné leur incroyable capacité à survivre depuis tant d’années, peut-être qu’elles pourraient se révéler être une véritable mine d’informations pour la sauvegarde de l’espèce humaine…

Source

Vous aimerez aussi : 

Et si le requin Mégalodon n’avait jamais disparu ?

Y a-t-il des requins près des côtes françaises ?

Voilà comment dorment les cachalots… Et ça vaut le coup d’oeil !