in

Top 10 des requins les plus dangereux pour l’Homme

Crédits : iStock
Top 10 des requins les plus dangereux pour l’Homme
noté 5 - 2 votes

Alors qu’il existe plus de 400 espèces de requins différentes qui peuplent les mers et les océans, seules quelques unes peuvent s’avérer dangereuses pour l’Homme. En effet, la plupart des requins sont complètement inoffensifs. Quant aux autres, ils ne sont pas réellement un danger pour les humains. Mais ils peuvent seulement se montrer un peu plus agressifs s’ils se sentent menacés ou s’ils prennent un nageur pour une proie. Ainsi, ce sont en moyenne 6 personnes par an qui meurent suite à une attaque de requin, ce qui est dérisoire au vu du nombre de requins sur la planète…

1. Le grand requin blanc

Considéré comme le plus grand prédateur des océans, le grand requin blanc a de quoi faire peur. En effet, il mesure jusqu’à 6 mètres de long, possède 300 dents et est le seul requin à pouvoir sortir sa tête de l’eau pour observer ce qu’il se passe dans son environnement. Mais, même s’il est le plus souvent impliqué dans les attaques sur l’Homme, ce requin qui aime évoluer dans les eaux peu profondes de presque toutes les mers du globe n’est pas forcément hostile. En effet, ses attaques interviennent généralement à la suite d’une confusion : le baigneur est pris pour un phoque ou une otarie.

grand requin blanc
Crédits : iStock

2. Le requin-tigre

Grand prédateur, le requin-tigre est facilement reconnaissable à sa grande taille (environ 4 mètres de long) et aux rayures qui parsèment son corps et qui sont à l’origine de son nom. Présent notamment dans l’océan Pacifique et l’océan Indien, ce chasseur nocturne et solitaire est considéré comme une véritable poubelle des mers. En effet, il avale tout ce qu’il trouve sur son passage, ce qui explique son agressivité envers les humains.

requin tigre
Crédits : Albert Kok/Wikipédia

3. Le requin-bouledogue

Avec ses 3 mètres de long et son museau aplati, le requin-bouledogue se distingue facilement des autres espèces de requins. Présent en Atlantique et dans toutes les mers tropicales de la planète, on le retrouve également dans les fleuves et les rivières, notamment le Gange, l’Amazone ou encore le Mississippi. C’est le requin-bouledogue qui est le plus souvent à l’origine des attaques sur les surfeurs à La Réunion, au Brésil et en Australie.

requin bouledogue
Crédits : ume-y/Flickr

4. Le requin Mako

Aussi appelé requin-taupe bleu, le requin Mako mesure environ 4 mètres de long et est de couleur bleu nuit. Il évolue dans toutes les eaux tropicales et tempérées de la planète, notamment près des côtes. Très rapide, il peut atteindre les 50 km/h et est capable de faire des bonds de 10 mètres hors de l’eau. Autant dire que s’il vous prend en grippe, vous n’avez aucune chance.

requin mako
Crédits : Mark Conlin/Wikipédia

5. Le requin longimane

Aussi appelé requin océanique, le requin longimane se reconnaît facilement grâce aux pointes de son aileron et de ses nageoires qui sont de couleur blanche. Il vit dans les eaux profondes des océans tropicaux et des zones chaudes des océans tempérés, au large des côtes. Même s’il est rare de le rencontrer à proximité des plages, ce requin peut s’avérer être un vrai danger pour les victimes d’accidents en haute mer (crashs aériens, naufrages…).

requin océanique
Crédits : Peterkoelbl/Wikimedia Commons

6. Le requin-taureau

On retrouve le requin-taureau dans l’océan Atlantique, l’océan Pacifique, l’océan Indien, la mer Rouge ou encore le mer Méditerranée. Son corps massif et allongé et ses dents apparentes lui donnent un air agressif. Mais en réalité ce requin de 3 mètres de long qui vit en groupe s’attaque rarement à l’Homme. En revanche, lorsqu’il attaque, les blessures peuvent s’avérer très graves.

requin taureau
Crédits : Jeff Kubina/Wikipédia

7. Le grand requin-marteau

Avec sa tête aplatie et ses 4 à 6 mètres de long, le grand requin-marteau en impose. Présent dans tous les océans tropicaux mais aussi en mer Méditerranée et en mer Rouge, ce requin est très territorial. Ainsi, il peut passer à l’attaque s’il se sent en concurrence avec un baigneur.

grand requin marteau
Crédits : Kris-Mikael Krister/Flickr

8. Le requin bordé

Aussi appelé requin à pointes noires, le requin bordé mesure environ 2 mètres de long et est surtout présent en Méditerranée. Mais on peut aussi le rencontrer près des côtes de Floride, aux États-Unis, ou encore de celles d’Afrique du Sud. Ce requin n’attaque que lorsqu’il se sent menacé et ne provoque généralement que des blessures mineures étant donné sa petite taille.

requin bordé
Crédits : Albert Kok/Wikipédia

9. Le requin bleu

Présent dans toutes les mers et les océans du monde, le requin bleu se classe parmi les grands requins. En effet, il mesure environ 4 mètres de long. Les attaques de ce requin à la peau bleue ont lieu le plus souvent au large des côtes, en eau profonde, à l’instar du requin longimane.

requin bleu
Crédits : Mark Conlin/Wikimedia Commons

10. Le requin gris de récif

Aussi appelé requin à queue noire ou requin dagsit, le requin gris de récif mesure généralement 2 mètres de long et a un corps en forme de torpille qui lui permet de charger ses proies. Il vit dans les eaux peu profondes à proximité des récifs coralliens, notamment dans l’océan Indien et l’océan Pacifique. Lorsqu’il se sent menacé, ce requin se met à nager de façon exagérée sur le côté. Le but ? Intimider son adversaire avant de passer à l’attaque. Ses attaques ont d’ailleurs lieu le plus souvent contre des plongeurs qui le poursuivent pour le photographier ou contre des pêcheurs sous-marins.

requin gris de récif
Crédits : Marc Tarlock/Wikimedia Commons

Vous aimerez aussi :

Et si le requin Mégalodon n’avait jamais disparu ?

Y a-t-il des requins près des côtes françaises ?

Comment échapper à un requin : 3 réflexes à avoir absolument