in

VIDÉO : l’envers du décor des poules pondeuses élevées « en plein air »

Crédits : L214/Wikipédia

Une enquête de PETA a révélé que le label « Plein air » apposé sur les boîtes d’œufs n’est que pure manipulation. Les poules sont en réalité généralement entassées dans des hangars sordides et ne voient jamais la lumière du jour. On vous laisse juger.

Les consommateurs sont souvent prêts à payer plus cher pour avoir l’illusion que les œufs qu’ils achètent ont été pondus par des poules heureuses qui peuvent gambader à leur gré dans la nature et vivre leur vie de volaille en toute liberté. C’est en tout cas ce que laisse penser le label « Plein air ». En réalité, il n’en est rien. Bienvenue en enfer.

Une enquête stupéfiante

C’est dans le comté de Cambridgeshire, en Grande-Bretagne, que PETA a mené sa petite enquête. L’association a pu en tirer des images prises en caméra cachée d’une exploitation labellisée « Plein air ». Effectivement, les poules ne sont pas élevées en cages. Mais leur sort est tout aussi cruel et dramatique.

On peut apercevoir dans la vidéo ci-dessous des milliers de poules vivant les unes sur les autres dans un environnement sombre et d’une saleté écœurante. Les pauvres bêtes n’ont d’autre choix que de tourner en rond, voire de se marcher les unes sur les autres pour survivre. Et il est certain qu’elles ne verront jamais un brin d’herbe ou de soleil.

Le stress et la peur sont si forts que la majorité d’entre elles en ont perdu leurs plumes. Certaines meurent même au beau milieu de ces hangars et se font dévorer par leurs congénères affamées. Si elles ne meurent pas « naturellement », les poules qui ne pondent plus assez d’œufs sont froidement égorgées et transformées en viande. Quant au sort des petits poussins mâles (qui ne peuvent pas pondre), il est insupportable. Les bébés sont soit gazés soit jetés vivants dans un immense broyeur.

Les poules sont des animaux très intelligents, contrairement à ce que l’on croit. Elles sont capables tout comme nous de ressentir des émotions et certaines peuvent même compter ! Les souffrances subies par ces animaux dans le seul but de servir l’homme sont intolérables.

La barbarie de ces images est si intense qu’elle donne à réfléchir sur notre manière d’acheter et de consommer des œufs au quotidien…

Source

Vous aimerez aussi :

8 raisons de penser que les poules sont en fait très intelligentes

Quelle est la différence entre une poule et un poulet ?

Une start-up française a créé un concept novateur pour sauver les poules pondeuses de l’abattoir