in

Confinement : en France, les adoptions de poules pondeuses ont explosé !

Crédits : Wavebreakmedia / iStock

Depuis que la France est entrée en confinement le mardi 17 mars dernier, la vie semble s’être arrêtée. De nombreuses entreprises ont fermé tandis que d’autres ont invité leurs employés à pratiquer le télétravail. De fait, les Français passent la grande majorité de leur temps chez eux avec pour conséquence, pour la plupart, plus de temps libre. Pour s’occuper, certains ont alors eu une idée quelque peu originale : adopter des poules !

Adopter des poules ou comment avoir de bons oeufs frais 

Depuis le début du confinement, les éleveurs de poules pondeuses ont constaté chez les particuliers un vif intérêt pour les volailles. En effet, par rapport au mois de mars 2019, ils constatent une nette augmentation des adoptions, à hauteur de 50% tout de même ! Concrètement, cela signifie qu’en ce mois de mars 2020, le nombre d’adoptions de poules a doublé en France. 

La raison d’un tel succès ? Avoir des poules chez soi est un bon moyen de limiter ses achats de première nécessité, mais aussi de ne pas se soucier d’une éventuelle pénurie d’oeufs. Or, on sait qu’au début de la période de confinement, les Français s’étaient rués dans les commerces alimentaires pour effectuer des stocks de matières premières (pâtes, conserves, oeufs…). Résultat : les oeufs, pourtant essentiels en cuisine, étaient devenus une denrée rare. 

oeufs
Crédits : congerdesign/Pixnio

Encore aujourd’hui, la demande en oeufs est telle qu’ils ne restent pas longtemps en rayons. Il en va de même avec la farine, dont la consommation a augmenté de près de 200%.

Ainsi, vous l’aurez compris, pour ceux qui cuisinent désormais matin, midi et soir, avoir de bons oeufs frais à disposition tous les matins est un véritable luxe, ainsi qu’un gage de survie. En effet, les oeufs sont une excellente source de protéines, entre autres.

Sans compter que, grâce au temps dont ils disposent, les Français ont tendance à faire plus de gâteaux qu’à l’accoutumée. 

La question de l’après-confinement se pose…

Certes, adopter des poules pondeuses est un geste écologique et utile. En effet, en plus de produire vous-même vos oeufs, vous savez exactement de quelle façon vos poules sont élevées, ce qu’elles mangent et dans quel environnement elles évoluent. De plus, vous pouvez leur donner vos restes de table et limiter ainsi vos déchets

Toutefois, des interrogations demeurent quant à ce qu’il adviendra de ces chers gallinacés après le confinement… Car, même si les poules ne vivent pas à l’intérieur, contrairement aux chiens et aux chats, elles n’en restent pas moins des animaux de compagnie qui nécessitent des soins et de l’attention tout au long de l’année. 

De fait, une fois que le déconfinement aura lieu, il ne faudrait pas que ces tout nouveaux propriétaires de poules se désintéressent subitement de leurs petites protégées, faute de temps à leur consacrer. 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :