in

Chine : deux pandas géants relâchés dans la nature

Crédits : iStock

Dans la province du Sichuan, en Chine, un couple de pandas géants né en captivité a été relâché dans la nature le jeudi 23 novembre dernier après avoir passé deux ans à s’entraîner pour survivre en autonomie. Un véritable espoir pour cette espèce menacée.

Une intégration réussie

C’est dans la réserve naturelle de Liziping, dans le sud-ouest de la Chine, que les jeunes pandas Ying Xue et Ba Xi, âgés d’un peu plus de 2 ans, ont pu recouvrer leur liberté. Nés en captivité, ces deux pandas ont passé leur vie à tenter d’apprendre à survivre seuls dans la nature dans le Centre de recherche et de conservation de Chine pour le panda géant du Sichuan. Ils sont ainsi capables de se nourrir et de s’hydrater sans l’aide de l’Homme ainsi que de fuir les éventuels prédateurs.

Tous deux équipés d’un GPS, ils ont été relâchés ensemble afin de favoriser une future reproduction. En effet, libérer un mâle et une femelle en même temps permet à ces animaux, connus pour leur paresse et leur difficulté à se reproduire, de ne pas avoir à chercher eux-mêmes de partenaire. L’art de leur faciliter la tâche, en quelque sorte.

En octobre, deux femelles de 2 et 3 ans avaient déjà été introduites au même endroit. Elles se portent bien. Par ailleurs, sur les sept pandas que le centre a libérés depuis 2006 dans cette province de Chine, seuls deux sont morts.

pandas géants
Crédits : Todorov.petar.p/Wikimedia Commons

Des efforts qui paient

Le panda géant est l’emblème de la Chine. Cette espèce, l’une des plus menacées au monde, fait partie d’un incroyable programme de conservation mis en place par la Chine pour être sauvée de l’extinction. Et les efforts ont payé, notamment grâce à l’installation de 67 réserves naturelles à travers tout le pays.

Désormais, les pandas géants ne sont plus considérés comme une espèce « menacée », mais « vulnérable ». Au total, ce sont 520 individus qui vivent en captivité dans le monde entier et 2 000 à l’état sauvage. Il reste encore des progrès à faire, mais le sort du panda géant semble tout de même s’améliorer…

Source

Vous aimerez aussi :

Top 15 des animaux les plus mignons du monde

La fourmi-panda est en réalité… une guêpe !

Le panda roux : une espèce vouée à disparaître