in

Top 10 des races de chiens considérées comme les plus “dangereuses”

Chien berger allemand agressif aboie
Crédits : christels/Pixabay
Top 10 des races de chiens considérées comme les plus “dangereuses”
noté 4.1 - 34 votes

Aucun chien n’est méchant dès la naissance. Ce sont ses expériences et son éducation qui vont en faire de lui un être potentiellement dangereux ou non. Si un chien est agressif, c’est donc au maître qu’il faut faire la morale. En revanche, certaines races sont plus difficiles à éduquer que d’autres, notamment de par leur patrimoine génétique. C’est le cas des chiens dits « d’attaque » ou « de garde et de défense ».

1. L’American Staffordshire Terrier, dit « staff »

Ce chien solide et puissant peut peser jusqu’à 30 kilos. Cette race a été longtemps utilisée pour le combat, ce qui fait du staff un chien potentiellement très dangereux, notamment si ses instincts agressifs sont réveillés (dans le cadre d’une maltraitance par exemple). Le tempérament de ce combattant a été adouci au fil des années, mais il reste un chien plus difficile à sociabiliser que ses congénères.

Son intelligence et sa docilité le rendent très réceptif à l’éducation canine. Son tempérament calme peut tout à fait convenir à une famille avec des enfants, à condition encore une fois d’engager une relation respectueuse avec ce canidé robuste.

chien staff
Crédits : State Farm/Wikimedia Commons

2. L’American Pitbull Terrier

La réputation de ce chien s’est faite dès le 19e siècle, lorsque sa principale fonction était d’affronter des taureaux ou des ours dans les arènes pour des combats à mort. Encore maintenant, l’image de chien tueur perdure dans l’imaginaire collectif. En réalité, même s’il peut être plus enclin que d’autres à se montrer agressif à cause d’une mauvaise éducation, c’est un chien de nature joviale et dynamique.

Ce chien a été interdit dans de nombreux pays, dont la France. Si vous souhaitez aller à l’encontre de la législation et adopter un pitbull, sachez qu’il pourra vous en coûter 7500 euros d’amende et jusqu’à six mois d’emprisonnement.

chien pitbull
Crédits : Ildar Sagdejev/Wikipédia

3. Le Rottweiler

Ce chien de type molossoïde est le chien de défense le plus efficace. Il possède un courage extraordinaire et sa morsure est d’une puissance incontestée. Si vous souhaitez un gardien pour votre maison, il excellera dans ce rôle.

Ce chien possède également un grand sens de la famille et aime apprendre. Toutefois, la tendance dominante de ces chiens devra être contenue à l’aide d’une éducation rigide, mais douce et juste. Comme la majorité des chiens, si le Rottweiler est victime de cruauté, son instinct d’agressivité pourra rapidement refaire surface et dans ce cas là, mieux vaut ne pas se trouver aux alentours.

chien rottweiler
Crédits : George Hodan/Public Domain Pictures

4. Le Mastiff

Ce chien géant qui peut peser jusqu’à 100 kilos a lui aussi un passé de combattant-tueur. Désormais élevé comme chien de compagnie, le Mastiff dispose d’un tempérament calme et affectueux. Mais son instinct bagarreur revient vite à la charge lorsqu’il sent un danger pour sa famille.

Appartenant à la catégorie des chiens d’attaque, le Mastiff fait l’objet d’une législation renforcée en France. Mais ce grand chien qui aime peu l’exercice peut être un véritable animal de compagnie avec une éducation adaptée.

chien mastiff
Crédits : ocean yamaha/Wikimedia Commons

5. Le Tosa

Cet imposant chien originaire du Japon est encore utilisé aujourd’hui sur son île natale pour des combats. Les affrontements n’ont en revanche pas le caractère cruel que l’on peut s’imaginer. En effet, les règles strictes empêchent toute fin dramatique.

Le tempérament réservé et serein du Mastiff ne permet pas de le considérer comme un chien réellement agressif, mais s’il perçoit un danger pour lui ou l’un des membres de son foyer, il risque de se transformer en combattant hors pair.

chien tosa
Crédits : 947051/Pixabay

6. Le Berger allemand

Ancien chien de garde de troupeaux puis chien de guerre, le Berger allemand continue à être majoritairement utilisé comme chien de travail puisqu’il est désormais chien policier ou encore chien d’aveugle. Son excellente aptitude à la garde est due à son tempérament fidèle et courageux.

Très attaché à son maître, il a du mal à obéir aux autres membres de la famille, mais il voue tout de même une réelle affection aux enfants notamment. De nature méfiante, l’arrivée d’une nouvelle personne ou la découverte de nouveaux lieux le mettra instantanément sur ses gardes. Une fois la zone sécurisée par ses soins, cette grosse boule de poils redeviendra le compagnon de jeu favori des enfants.

chien berger allemand
Crédits : Hans_Kemperman/Pixabay

7. Le Berger Belge Malinois

Ce chien de taille moyenne possède de nombreuses qualités. Très protecteur avec ceux qu’il aime, le Berger Belge Malinois fait un excellent chien de garde. Il est d’ailleurs très souvent utilisé par les forces de l’ordre, car très obéissant. Il est capable de faire n’importe quoi pour son maître. Ce chien peut donc se voir confier des missions de recherche ou d’attaque de la plus grande importance.

Cette aptitude à la garde ne fait pas oublier sa joie de vivre et sa sociabilité avec les autres chiens et les enfants. Son fort caractère impose toutefois une éducation rigoureuse. Le propriétaire de ce type de chien devra appliquer ses directives d’une main de fer dans un gant de velours…

chien malinois
Crédits : Niko D700/Max Pixel

8. Le Chien-loup tchèque

Ce chien à tête de loup est né d’un croisement entre un Berger allemand et une louve des Carpates. Son tempérament est mi-chien, mi-loup. Il possède le côté affectueux et réceptif du chien, mais aussi le côté méfiant et réactif du loup.

Son éducation doit être rapidement prise en charge afin d’éviter que son instinct animal ne s’exerce. Sa peur de l’inconnu peut en faire un chien imprévisible.

chien-loup tchèque
Crédits : Margo-CzW/Wikimedia Commons

9. Le Malamute de l’Alaska

Comme son nom l’indique, le Malamute est originaire de l’Alaska. Ce chien de traîneau a été remplacé par les Huskies sibériens, plus rapides. Devenu chien de compagnie, le Malamute n’en a pas toujours le caractère. Une famille avec des enfants n’est pas conseillée pour ce chien qui peine à supporter l’agitation malgré un tempérament patient.

Peu sociable avec ses congénères, ce robuste gaillard a besoin d’une éducation positive et ferme. Très sensible à la hiérarchie, il peut aisément prendre le dessus s’il sent une faiblesse chez le chef de meute. L’éducation sera longue et certainement ardue, car ce chien n’est pas très obéissant et préfère prendre ses décisions par lui-même. Vous êtes prévenus !

chien malamute d'alaska
Crédits : Carina Wicke/Wikimedia Commons

10. Le Doberman

Sa réputation fait de lui une bête féroce. En réalité, le Doberman fait partie des chiens les plus doux au monde. Il est profondément aimant et d’une fidélité sans égale. Inquiet face aux inconnus, il ne sera pas pour autant mordant.

Toutefois, son caractère loyal et méfiant le poussera parfois à sentir le danger là où il n’y en a pas. Il est donc important de savoir le cadrer. L’obéissance sera une partie de plaisir avec cet être entièrement dévoué à son maître.

chien doberman
Crédits : YamaBSM/Pixabay

Source

Vous aimerez aussi :

Top 10 des races de chiens de garde

20 races de chiens que vous ne connaissez sûrement pas

Classification des races : comment savoir à quel groupe mon chien appartient-il ?