in

Comment faire cohabiter deux lapins : 5 conseils à suivre

Crédits : Maya23K/iStock

Depuis que vous avez adopté votre lapin, vous avez appris à le connaître, vous avez même noué des liens avec lui, mais vous avez toujours la même et désagréable impression qu’il n’est pas complètement heureux. L’idée d’adopter un deuxième lapin pour lui tenir compagnie vous a alors peut-être effleuré l’esprit… Eh bien sachez que c’est une excellente idée ! En effet, les lapins sont des animaux sociaux qui, dans la nature, vivent en groupe. Ainsi, même si ce n’est pas indispensable et que votre présence peut suffire à combler votre lapin, un deuxième lapin peut contribuer à diminuer son stress au quotidien. Toutefois, avant de trouver un compagnon à votre petit protégé, vous devez prendre quelques précautions. Voici lesquelles ! 

Bon à savoir : si, à l’état sauvage, les lapins vivent en groupes hiérarchisés, c’est pour être moins vulnérables aux attaques de prédateurs. En effet, mieux vaut dix lapins en alerte qu’un seul. Par conséquent, un lapin isolé a peu de chances de survivre plus de quelques heures…

1. Prévoir du temps

Si vous pensez qu’adopter un second lapin pourra vous permettre de passer moins de temps avec votre boule de poils, détrompez-vous. Votre lapin aura tout autant besoin de vous, et votre deuxième lapin aussi ! Par conséquent, pour le bien-être de vos deux animaux, vous devrez passer encore plus de temps qu’auparavant auprès d’eux.

Sans compter la charge de travail qui double ! Eh oui, avoir deux lapins signifie également avoir deux fois plus d’espace à nettoyer, de litière à changer, de nourriture à acheter, de soins vétérinaires à régler…

2. Augmenter l’espace disponible

Si vous prévoyez d’adopter un deuxième lapin, il est indispensable d’opter pour une plus grande cage ou un enclos plus vaste.

En effet, deux lapins peuvent cohabiter, mais uniquement si l’espace dont ils disposent est suffisamment grand pour qu’ils conservent un minimum “d’intimité”.

3. Choisir le sexe

Même si c’est avant tout le caractère qui prime pour que l’entente entre deux lapins se passe bien, le choix du sexe peut également faire la différence. Il est recommandé d’opter pour un mâle et une femelle ou pour deux mâles. Mais dans les deux cas, la stérilisation est nécessaire.

En revanche, deux femelles sont à proscrire. En effet, l’instinct territorial et l’instinct de domination des femelles sont bien souvent exacerbés.

lapin
Crédits : serezniy/iStock

À noter que l’âge importe peu. Toutefois, mieux vaut choisir deux lapins du même âge afin qu’ils aient à peu près la même espérance de vie. Cela évitera que l’un des deux se retrouve seul durant plusieurs années.

4. Ne pas précipiter la rencontre

Le lapin étant un animal territorial, il a besoin d’avoir son endroit à lui. Pour cette raison, lorsque l’heure des présentations sera venue, ne placez pas directement votre nouveau lapin dans la cage de votre lapin domestique. Ce dernier pourrait rapidement se montrer agressif.

Préférez installer le nouveau venu dans une cage séparée et dans une autre pièce durant deux semaines. Cela lui permettra de prendre ses marques dans le calme, de faire connaissance avec vous mais aussi de laisser son odeur sur vous. En vous occupant ensuite de votre premier lapin, vous l’habituerez peu à peu à cette nouvelle odeur, ce qui lui permettra d’être plus détendu le jour de la rencontre.

De plus, le fait de garder votre nouveau lapin en quarantaine permet d’éviter l’éventuelle propagation de maladies. C’est donc une étape essentielle !

5. Soigner les présentations

Une fois les quinze jours de quarantaine passés, le moment est venu d’organiser les présentations entre vos deux lapins. Pour ce faire, installez la cage de votre nouveau lapin dans une pièce neutre. Ensuite, permettez à votre premier lapin de rentrer dans cette pièce et de tourner autour de la cage comme bon lui semble. Les deux animaux vont alors pouvoir faire connaissance en se reniflant à travers les barreaux.

Si aucun des deux lapins ne montre de signe d’agressivité, c’est bon signe. Et s’ils s’ignorent, c’est encore mieux. En effet, en langage lapin, cela signifie que la présence de l’autre est complètement tolérée. Vous pouvez alors passer à la vraie rencontre.

Installez vos deux lapins dans une pièce neutre (même un couloir) ou dans le jardin et laissez-les se découvrir physiquement. Toutefois, restez à proximité au cas où cela viendrait à dégénérer. Et n’hésitez pas à leur donner des friandises durant la rencontre afin de faire de ce moment une expérience agréable et positive.

À noter que vous aurez peut-être à réitérer cette rencontre durant plusieurs semaines avant de pouvoir laisser vos lapins cohabiter. En effet, chaque rencontre doit être courte, d’autant plus s’il y a de l’agressivité. Mais heureusement, pour certains, l’acceptation se fait tout de suite !

Source

Vous aimerez aussi : 

100 idées ultra originales de noms pour votre lapin

Adopter un lapin : 6 choses à savoir avant de sauter le pas

Lapin : 5 astuces pour l’apprivoiser sans le stresser