in

Les 3 premières étapes à respecter pour un lapin heureux

Crédits : iStock
Les 3 premières étapes à respecter pour un lapin heureux
noté 5 - 2 votes

Quand il s’agit de prendre soin de son animal, on pense surtout à sa santé physique, mais il ne faut pas oublier sa santé psychique ! Certes il est important de sélectionner sa nourriture, sa cage ou encore sa toilette, mais sa liberté et ses besoins émotionnels le sont tout autant. Voici les 3 étapes essentielles pour rendre votre lapin heureux.

1. Créez une complicité avec votre lapin

Il faut offrir à votre lapin une semi-liberté. Enfermé en cage il ne deviendra que malheureux. Stimulez-le, jouez avec lui, parlez-lui et une amitié naîtra. De plus, le lapin est un explorateur dans l’âme !

Naturellement curieux, il vous apprendra lui-même plein de choses. Observez-le, vous verrez à quel point il est joueur. Au fil du temps il aura confiance en vous, ce qui facilitera son éducation.

lapin
Crédits : iStock

2. Offrez-lui une liberté bien à lui

Autorisez votre lapin à explorer votre maison et ses alentours. Bien sûr il faut y aller en douceur, on ne vous demande pas d’ouvrir la porte vers l’extérieur, car il pourrait s’enfuir. Mais comme il fait partie de la famille, il ne doit pas rester confiné dans sa cage.

Adaptez-vous au rythme et à l’âge de votre lapin. Jusqu’à six mois, contentez-vous de courtes promenades en votre présence puis remettez-le en cage, car il la considérera comme un repère de sécurité. À partir de six mois, vous pouvez installer un parc modulable autour de la cage de votre lapin. Ainsi vous pourrez agrandir petit à petit son espace afin de l’habituer sans stress à la liberté.

Attention ! Pensez à protéger les fils électriques, les pieds de vos meubles et vos plantes, car le lapin adore grignoter tout ce qui l’entoure !

lapin
Crédits : iStock

3. Éduquez-le

Comme tout animal de compagnie, le lapin doit être éduqué. Grondez-le toujours en douceur et avec patience et évitez de crier, cela ne fera que lui procurer du stress.

S’il commence à ronger un câble par exemple, tapez du pied sur le sol ou tapez dans vos mains en disant « Non ! » fermement. Il finira par associer ces sons désagréables à un comportement interdit. Quand il aura assimilé l’ordre, récompensez-le avec une friandise ou un peu de foin. C’est le cœur léger que vous lui offrirez la liberté dans votre maison sans qu’il ne fasse de dégâts !

lapin
Crédits : iStock

Vous aimerez aussi :

Mon lapin s’ennuie, comment le divertir ?

20 aliments et 20 plantes à ne JAMAIS donner à son lapin

Voilà pourquoi vous ne devez JAMAIS abandonner un lapin dans la nature