in

20 aliments et 20 plantes à ne JAMAIS donner à son lapin

lapin mange carotte
Crédits : Thomas_G/Pixabay

La plupart des propriétaires de lapins ignorent que certains aliments et plantes qui font partie de notre quotidien peuvent être particulièrement toxiques, voire mortels, pour ces lagomorphes. Voici une liste non exhaustive des 20 principaux aliments et des 20 principales plantes à ne jamais donner à son lapin.

Le lapin possède un estomac sensible

Le lapin est un animal dont la digestion se montre toute particulière. Dès que son alimentation change brutalement, ne serait-ce même que durant un seul repas, son estomac risque de subir de violents troubles. Il est donc important de conserver les bonnes habitudes alimentaires de votre animal domestique tout au long de sa vie.

Pour ce faire, les détenteurs de lagomorphes doivent d’emblée abandonner certaines idées reçues quant à l’alimentation des lapins. Ces mauvaises mœurs peuvent alors fragiliser la santé de ces petites boules de poils. De plus, nous avons recensé ci-dessous certains aliments à ne surtout pas leur octroyer, au risque de gravement les blesser. Consultons ensemble la liste de ces éléments interdits.

Les aliments interdits

1. Le pain et les biscottes

2. Les biscuits, gâteaux, brioches et autres viennoiseries

3. Le chocolat et ses dérivés

4. La pomme de terre

5. L’avocat

6. Le chou

7. Les oignons et échalotes

8. L’ail

9. Le sucre

10. Le café, thé et lait

11. Les épinards

12. Le manioc

13. Les noisettes et noix

14. Le soja

15. Les fruits

16. La rhubarbe

17. Les pois et fèves

18. Le citron

19. La patate douce

20. Le concombre (seuls leurs pépins sont toxiques, il est donc possible de les retirer)

lapin foin
Crédits : joe hidalgo photgography/iStock

Les plantes interdites

1. L’aconit

2. L’anémone

3. Le bégonia

4. La belle-de-nuit

5. Le chrysanthème

6. La clématite

7. Le coquelicot

8. Le ficus

9. La fougère

10. L’hortensia

11. Le houx

12. La glycine

13. Le gui

14. La jonquille

15. Le laurier

16. Le muguet

17. L’oseille

18. Le sureau

19. Le trèfle

20. La tulipe

Les symptômes d’une intoxication alimentaire

Nos amis lapins sont réputés pour leur gourmandise. De fait, ils ont tendance à grignoter tout ce qui se trouve à leur portée. Ainsi, si votre lapin a avalé par mégarde l’un des aliments ou des plantes ci-dessus, vous devez être en mesure d’en repérer les signes. En effet, une telle réactivité pourrait lui sauver la vie.

Si vous repérez un ou plusieurs des symptômes suivants chez votre lapin, emmenez-le d’urgence chez un vétérinaire :

  • diarrhée
  • convulsions
  • contractions musculaires
  • léthargie
  • perte d’équilibre
  • salivation excessive
  • hypothermie
  • paralysie

Bon à savoir : le lapin ne peut pas vomir. De fait, il est obligé de digérer tout ce qu’il avale. Ce qui explique pourquoi il est indispensable de se montrer particulièrement vigilant lorsque l’on possède un lapin. En effet, la moindre faute d’inattention (laisser traîner un aliment toxique par exemple) peut lui être fatal. En outre, il est vivement recommandé de placer tous les produits dangereux (on pense notamment aux produits chimiques) en hauteur afin d’éviter tout accident.