in

Baléares : la fin des corridas sanglantes a enfin été votée !

Crédits : caropat/Pixabay

C’est une grande avancée pour la cause animale. Le Parlement des Baléares, en Espagne, a interdit la mise à mort des taureaux lors des corridas, un loisir si apprécié dans ce pays. 

Une réglementation claire

La réglementation des corridas dans un pays tel que l’Espagne est difficile à mettre en place. C’est pourtant ce qu’a réussi à faire l’archipel des Baléares en interdisant tout instrument pointu dans l’arène. La cape du torero est désormais le seul objet admis, ce qui empêche la fin mortelle des taureaux.

Mais la loi ne s’arrête pas là. Elle limite également le temps d’affrontement d’un taureau à dix minutes par bête et impose un contrôle antidopage pour les hommes et les bovins.

taureau torero corrida
Crédits : caropat/Pixabay

L’exemple des Canaries

Toujours en Espagne, l’archipel des Canaries se distingue déjà par la réussite de l’interdiction totale des corridas depuis 1991. La sensibilisation de la population à la cause animale ne cesse d’augmenter.

Plusieurs mesures ont d’ailleurs été prises en ce sens dans tout le pays, alors que les opposants luttent sans relâche pour continuer à voir vivre ce sport national fédérateur inscrit au patrimoine culturel immatériel espagnol. Mais le plus important est-il de voir vivre un patrimoine ou un animal ?

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : un torero se fait scalper par un taureau…

Espagne : les cornes en feu, un taureau se tue lors d’une corrida

VIDÉO : des militants anti-corridas sautent dans l’arène après la mise à mort du taureau pour dénoncer cette pratique