in ,

Comment bien récompenser son chien ?

chien complicité maître récompense
Crédits : iStock / Jevtic

Adopter un chien entraîne de nombreuses responsabilités, et notamment celle de bien éduquer son animal. Pour une bonne cohabitation, et pour profiter pleinement de la vie avec cette boule de poils, il faut en effet que votre chien soit un minimum obéissant, et donc qu’il ait pu bénéficier d’une éducation digne de ce nom. Vous pouvez pour cela bien évidemment faire appel à un professionnel, qui connaît le sujet sur le bout des doigts, ou bien tenter d’y parvenir vous-même. Forcément, cette seconde solution est plus fastidieuse, mais aussi bien plus satisfaisante lorsque le résultat est au rendez-vous. Bien éduquer son chien passe principalement par un système de récompense. Comment s’y prendre pour qu’il en tire de véritables leçons ?

L’intérêt de la récompense

Les maîtres de chiens ont encore bien trop souvent tendance à les éduquer à travers la sanction. Toutefois, il est important de rappeler que le chien est un animal opportuniste, qui retiendra donc bien plus facilement des situations qui lui sont profitables. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de récompenser ses bons comportements plutôt que de sanctionner les mauvais. De cette façon, il comprendra tout seul qu’il a tout intérêt à les adopter dans le futur. À l’inverse, en réagissant par la sanction et la négativité, l’animal aura seulement une sensation désagréable qui le poussera à terme, et probablement après un certain temps, à éviter certains comportements. Une alternative qui privilégie donc plutôt la crainte et qui place en second plan le bien-être du chien.

Comment récompenser son chien pour qu’il en tire des leçons ?

Le principe même de la récompense est tout simplement d’encourager un comportement, et cela peut se faire de différentes façons :

  • la récompense verbale, qui nécessite pour le maître d’adopter différentes intonations de voix afin de faire comprendre à l’animal que ce qu’il a fait était bien. Pour cela, il est recommandé de monter dans les aiguës.
  • la récompense gourmande, qui consiste à donner une petite friandise à son animal pour le féliciter. Pour dénicher ces délicieuses petites bouchées, vous pouvez vous tourner vers un grossiste animalerie, chez lequel vous trouverez probablement un large choix si vous êtes un professionnel.
  • la récompense par le jeu, qui n’est pas forcément adaptée à tous les contextes, et notamment aux chiens qui ont du mal à canaliser leur énergie. Elle convient toutefois parfaitement à ceux qui sont en phase de comprendre le principe de récompense.

Enfin, il est essentiel de respecter un certain timing lorsqu’il est question de récompenser un chien. Il s’agit en effet d’un animal qui vit dans le présent, il n’y a donc aucun intérêt à le récompenser une ou deux heures après une action. Dans ce cas de figure, il risque simplement de ne pas comprendre le but de cette récompense, qui n’aura alors absolument aucun impact sur son comportement.