in

Éducation du chien : 10 astuces pour lui apprendre à obéir

Crédits : iStock

Apprendre à son chien à obéir n’est pas une tâche facile. Mais dresser son chien c’est aussi être à son écoute pour un parfait accomplissement du dressage. L’apprentissage doit avoir un aspect ludique, car c’est par le jeu que le chien sera heureux d’apprendre. Bien sûr, tout ne se fera pas en quelques minutes d’entraînement par jour, il s’agit d’un enseignement en continu. Voici 10 astuces pour apprendre les bases d’éducation à votre toutou !

1. Assis

« Assis » est généralement l’ordre que les chiots apprennent en premier. La technique est la même pour presque tous les ordres, il faut associer une récompense à l’ordre exécuté. Mais attention à la manière dont vous le faites.

Si vous associez le mot assis à une friandise par exemple, ne lui dites pas assis lorsque vous lui servez à manger, car le chien risquerait de mélanger les informations. Le geste peut aider à la compréhension par exemple en pointant l’index vers le sol au moment de donner l’ordre.

2. Couché !

Cet ordre doit être donné avec parcimonie, car il est synonyme de soumission, ce qui ne plaira pas spécialement au chien. Commencez à lui dire « couché » lorsque celui-ci se met tout seul en position couchée et, sans élever le ton, petit à petit il assimilera l’ordre et le geste. La récompense est aussi bienvenue.

3. Technique de la laisse

Pour poser le collier et la laisse à votre chien, cela peut s’avérer parfois compliqué. Il ne sert à rien de le forcer. Si le chien refuse, peu importe la manière, laissez-le et éloignez-vous de lui. Cela lui permettra de déstresser et d’évaluer la situation. Après quelques minutes, il reviendra vers vous et vous pourrez lui faire sentir à nouveau l’odeur du collier et de la laisse jusqu’à ce qu’il se familiarise avec ces deux objets.

Au début, laissez-lui le collier autour du cou quelques secondes, puis quelques minutes, puis quelques heures. De même pour la laisse que vous pouvez laisser traîner quelque temps derrière lui afin de l’habituer à sa présence.

4. Bain obligatoire !

Rendez le bain obligatoire car beaucoup de chiens n’aiment pas l’eau. Pour habituer le vôtre, commencez avec peu d’eau en lui grattouillant le ventre. Puis mettez de plus en plus d’eau pour instaurer une confiance au fil du temps. Vous pouvez « l’obliger » à prendre son bain, mais vous perdrez de la complicité avec votre compagnon.

Surtout, ne le mouillez pas sur la tête, les chiens détestent cette sensation. Concentrez-vous donc sur le reste du corps.

5. Le collier à la citronnelle

Parfois quand il est nerveux votre chien aboie sans arrêt. Bien sûr, c’est une bonne chose, car il peut vous prévenir d’un éventuel danger, mais si cela persiste un collier spécial existe. Le collier à la citronnelle envoie un jet de citronnelle vers le museau du chien pour atténuer les tensions lorsque celui-ci aboie de manière intempestive. Ce système inoffensif permet de surprendre votre chien en focalisant son attention sur l’odeur.

chien collier
Crédits : Kirgiz03/Pixabay

6. Lui faire comprendre ses erreurs

Si le chien s’installe sur le canapé par exemple, il faut lui faire comprendre que c’est interdit. Pour cela, fermez la pièce où se trouve le canapé. Puis ouvrez la porte de nouveau. Si le chien se rend sur le canapé, faites-le sortir de la pièce en refermant la porte. Au bout de plusieurs répétitions, le chien va associer la porte fermée à l’interdiction de monter sur le canapé. Cette technique est utile pour tout autre exercice de dressage.

7. La ceinture en voiture

Il ne faut pas nourrir votre chien 2 h avant un trajet en voiture sinon il risque de tomber malade. Les chiens deviennent vite anxieux en voiture, prenez donc vos précautions. Attachez votre chien avec la ceinture de sécurité, il se sentira mieux et cela évitera qu’il bouge dans tous les sens à l’arrière, ce qui est un gage de sécurité.

8. Laisser son chien seul

Le chien a du mal à rester tout seul à la maison. Il se met souvent à uriner partout, à casser des objets et à aboyer. Pour lui apprendre à être seul, aménagez une pièce spécialement pour lui. Passez du temps avec lui dans cette pièce pour qu’il puisse se familiariser avec et imprégner votre odeur un peu partout. Sortez de la pièce, mais rester juste derrière la porte au début comme ça le chien n’associera pas cette pièce à votre départ.

9. Chiens et chats

Pas de recette miracle ! Si vois souhaitez faire cohabiter des animaux différents il faut les habituer dès leur plus jeune âge. Si ce n’a pas été le cas, il est tout de même possible de les faire coexister ensemble mais il faut tester la compatibilité des animaux.

Par exemple si vous souhaitez un lapin ou un chat en plus de votre chien, prenez l’animal dans vos bras, le chien s’approchera et le reniflera. Mais il ne sera pas anxieux, car il se trouve dans vos bras. Si le chien à l’air calme, posez le chat ou le lapin sur une table en hauteur. Après sa curiosité passée, le chien ignorera le nouveau venu dans un premier temps. En cas de réaction agressive, recommencez l’opération plusieurs fois de suite afin de signifier à votre chien qu’il n’y a aucun danger.

10. Un rythme à prendre

Les chiens ne mangent pas tous à la même heure. Mais ils doivent tout de même manger chaque jour. Si votre chien n’a pas touché à sa gamelle aujourd’hui , vous pouvez utiliser cette astuce pour vérifier qu’il n’est pas malade.

Prenez une poignée de croquettes et caressez-le tout en lui tendant la nourriture. Un chien en bonne santé finira par manger ce qu’il y a dans votre main pour prouver son obéissance. S’il refuse toujours de se nourrir et qu’il présente d’autres symptômes, comme des vomissements, des diarrhées ou une grande fatigue, conduisez-le chez votre vétérinaire.

Source

Vous aimerez aussi :

Mon chien aboie en mon absence : 7 solutions efficaces pour y remédier

Comment punir son chien : les bons gestes à avoir et ceux à éviter absolument

Comment apprendre la propreté à son chiot : 10 conseils à suivre