in

Comment bien entretenir son poulailler : 6 réflexes à avoir

Crédits : Nickbeer / iStock

Avoir des poules est idéal lorsque l’on souhaite récolter chaque jour (ou presque) de bons oeufs frais. Sans compter que ces gallinacés font également de merveilleux animaux de compagnie. Cependant, un poulailler demande un certain entretien. En effet, un poulailler sain est un gage de bonne santé pour vos poules. Voici donc les gestes à connaître absolument !

1. Nettoyer régulièrement le poulailler

Si vous possédez un petit élevage familial, c’est-à-dire si vous n’avez pas plus de 6 poules, un nettoyage hebdomadaire du poulailler suffit. La fréquence du nettoyage peut toutefois augmenter en hiver, lorsque les poules passent plus de temps à l’intérieur. 

Ainsi, une fois par semaine, veillez à nettoyer et désinfecter minutieusement au vinaigre blanc tous les accessoires qui se trouvent dans le poulailler : mangeoires, abreuvoirs, pondoirs, nichoirs… Et pensez à bien les sécher avant de les remettre en place ! 

De cette façon, vous éliminerez les bactéries et parasites à l’origine des maladies chez les poules. Rappelez-vous, plus l’hygiène de votre poulailler est bonne, moins vos poules ont de risques de tomber malades !

À noter toutefois que ce nettoyage hebdomadaire ne suffit pas pour l’année. En effet, deux fois par an, au printemps et à l’automne, il est recommandé d’effectuer un nettoyage plus en profondeur. Ce vide sanitaire se traduit par un nettoyage du poulailler au jet à haute pression, après avoir vidé ce dernier de tout son matériel. Pour terminer, il suffit de désinfecter le tout (intérieur et accessoires) avant de tout réaménager. 

2. Changer la litière

Là aussi, une fois par semaine suffit. Renouvelez tout ou partie de la litière de vos poules afin d’éliminer les odeurs et d’éviter les maladies. Et pour éviter que les excréments ne collent au sol, pensez à verser du sable avant d’ajouter la paille propre ! Par ailleurs, sachez que vous pouvez utiliser la litière souillée de vos poules comme engrais pour votre jardin 😉

Ensuite, grattez énergiquement les excréments laissés par vos poules sur les pondoirs et les nichoirs. Mais, si vous avez le temps, n’hésitez pas à retirer les excréments chaque jour afin de vous faciliter le travail.

poulailler
Crédits : giallopudding/Pixabay

Bon à savoir : une petite astuce consiste à installer sous les perchoirs des récupérateurs de fientes, sous forme de planches, afin de faciliter le nettoyage. 

3. Surveiller les fuites

L’humidité est l’une des plus grandes ennemies de vos poules. Et pour cause, les moisissures et les champignons qu’elle engendre peuvent profondément affecter la santé de vos boules de plumes.

De fait, il est indispensable que votre poulailler soit toujours bien au sec. Pour vous en assurer, vérifiez régulièrement le toit de ce dernier afin de pouvoir repérer immédiatement la moindre fuite. De même, pensez à aérer régulièrement le poulailler. 

4. Changer l’eau tous les jours

Les poules sont des animaux qui boivent beaucoup. En effet, une poule peut boire jusqu’à 1 litre d’eau par jour. Il est donc indispensable d’offrir à vos poules une eau propre et fraîche, et ce chaque jour de l’année. 

Pensez également à remplir régulièrement leurs mangeoires, les poules ont pour habitude de picorer tout au long de la journée !

5. Vérifier le grillage

Les poules sont avant tout des proies. Or, des prédateurs (renards, fouines…) peuvent rôder autour de chez vous.

Pour éviter tout incident, vérifiez chaque jour que le grillage de votre poulailler et/ou de votre enclos est en bon état. Au moindre trou, bouchez-le immédiatement ! 

6. Ramasser les oeufs quotidiennement

Pour consommer des oeufs extra-frais, veillez à les ramasser chaque jour après la ponte. Ainsi, vos poules n’auront pas le temps de trop les couver et donc d’altérer leur qualité. 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :