in

Chien enfermé dans une voiture au soleil : que faire ?

Crédits : Ivan Katsarov/iStock
Chien enfermé dans une voiture au soleil : que faire ?
noté 4.6 - 17 vote[s]

Un chien enfermé dans une voiture au soleil peut être en grave danger. Même si intervenir est très tentant, il faut savoir que cela est particulièrement réglementé.

Les réflexes à avoir

Tout d’abord, assurez-vous de la température extérieure. L’hiver, un chien peut rester quelques dizaines de minutes dans une voiture, ce qui n’est pas le cas en été. Et ce même si les fenêtres sont entrouvertes ou que la voiture est à l’ombre. En effet, le soleil tourne et la voiture risque d’être au soleil à un moment ou à un autre. De plus, la chaleur peut vite devenir suffocante dans l’habitacle d’une voiture, même sans soleil.

L’été, les températures dans une voiture peuvent grimper en flèche et dépasser 40 °C en une dizaine de minutes, ce qui peut mettre le chien enfermé en danger de mort.

Le point de vue de la loi

Si vous trouvez un chien enfermé dans un véhicule au soleil, vous devez avertir la police ou la gendarmerie locale. C’est ce que vous dit l’article 20 de la loi du 6 janvier 1999 qui permet de procéder à l’ouverture du véhicule stationné en plein soleil en présence d’un policier ou d’un gendarme si la vie de l’animal est en danger. Appelez ensuite l’association de protection animale la plus proche de chez vous. La raison ? Les avertir qu’un chien est enfermé dans une voiture en pleine chaleur, ce qui est un acte de maltraitance.

chien voiture
Crédits : Free-Photos/Pixabay

L’article 122-7 du Nouveau Code de Procédure Pénale, précise quant à lui que « n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien ».

En revanche, votre bonne action engage votre responsabilité et le propriétaire de la voiture peut porter plainte contre vous pour effraction ou dégradation. Dans ce cas-là, le problème réside dans les preuves de danger imminent que vous devez apporter. C’est une des raisons pour lesquelles il vaut mieux être accompagné d’un agent.

Mais si vous voyez que le chien a déjà du mal à respirer ou qu’il semble évanoui, n’hésitez pas une seule seconde et cassez la vitre. Pensez tout de même à demander à deux témoins de rester auprès de vous afin de pouvoir témoigner de votre bonne foi. Conduisez ensuite l’animal à l’ombre et attendez l’arrivée des forces de l’ordre.

Source

Vous aimerez aussi :

Interdiction des animaux dans un logement en location : le vrai du faux

10 gestes à faire au quotidien pour sauver les animaux menacés d’extinction

Le geste qui sauve : comment faire un massage cardiaque à son chat