in

Vacances à la mer : 4 animaux dont il faut se méfier

Crédits : Feverpitched / iStock

L’été signifie pour certains vacances à la mer ! Mais ces moments de détente peuvent vite tourner au cauchemar en cas d’inattention… La mer est pleine de mystères et abrite un tas de poisson et de mollusques. On vous présente 4 d’entre eux que l’on retrouve régulièrement, et auxquels il faut faire attention.

1. Les méduses

On commence évidemment par les méduses. Ceux qui ont déjà subi leur piqûre pourront témoigner de la douleur et préféreraient ne pas devoir y refaire face ! Les méduses sont de plus en plus nombreuses vers les côtes en raison du réchauffement climatique, mais aussi à cause de la pêche massive qui tue beaucoup de leurs prédateurs.

En Europe, on ne recense pas de méduses mortelles – elles préfèrent se cacher en Australie – mais certaines provoquent des piqûres très douloureuses. Et pas seulement les petites. Certaines espèces de grosses méduses peuvent vous toucher et provoquer des brûlures. Il faut donc rester vigilant, qu’importe la méduse que vous croisez.

Pour éviter cela, la plupart des plages signalent aux baigneurs la présence de méduses. Si vous souhaitez tout de même aller à l’eau, n’allez pas trop loin et faites attention autour de vous, beaucoup d’entre elles restent en surface.

Mais si le drame arrive, pas de panique, on vous donne 5 choses à faire en cas de piqûre.

méduse
Crédits : tdesigns/Pixabay

2. Les oursins

Les oursins sont majoritairement présents sur les plages rocheuses. Ils se cachent entre les pierres situées sous l’eau, mais aussi sur celles qui ne sont pas totalement immergées. Un moment d’inattention et vous pourriez vous retrouver le pied en plein sur un oursin !

Pour pallier ce problème, nous vous conseillons de vous renseigner à l’avance sur la présence ou non d’oursins sur la plage ou vous vous rendez. Et en cas de réponse positive, portez des chaussures de mer adaptées !

On vous donne tout de même 5 choses à faire en cas de piqûre.

oursin
Crédits : Frédéric Ducarme/Wikipédia

3. Les vives

Si nous n’avez jamais entendu parler de la vive, c’est une bonne chose. Cela signifie que vous ne vous êtes jamais fait piquer ! Mais il est pourtant très important de la connaître, car sa piqûre est extrêmement douloureuse.

La vive est un poisson qui vit la nuit et profite de la journée pour s’enfouir dans le sable de façon à ne laisser sortir que ses yeux. Rien de terrifiant pour le moment. Jusqu’à ce que vous marchiez dessus… Dans ce cas, la vive va sortir ses aiguillons et injecter un venin douloureux dans votre pied ! Cette douleur peut s’accompagner de vertiges et de fièvre en plus de la brûlure qu’elle provoque.

Pour éviter ce drame, renseignez-vous sur la zone pour connaître sa présence et marchez à petits pas. Cette technique permet d’annoncer votre arrivée à la vive, elle pourra ainsi prendre peur et s’enfuir.

Mieux vaut prévenir que guérir, découvrez tout de même 5 choses à faire en cas de piqûre.

vive
Crédits : Roberto Pillon/Wikipédia

4. L’anémone de mer

On l’appelle aussi l’ortie de mer, et elle se trouve dans les zones rocheuses. La toucher provoque des urtications. Comme il est difficile de la reconnaître, il est préférable de ne jamais toucher de drôles d’algues que l’ont peut apercevoir.

La piqûre de l’anémone de mer se soigne de la même façon qu’une piqûre de méduse. Il faut rincer la zone infectée à l’eau de mer et retirer tout filament persistant ou autre partie qui serait restée accrochée.

anémone de mer
Crédts : Brad Booth/iStock