in

9 signes qui montrent que vous nourrissez trop vos poissons

Crédits : hedgehog94/iStock

La suralimentation est la première cause de mortalité chez les poissons domestiques. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas la nourriture en soi qui pose problème. Non, c’est ce qu’elle devient en se décomposant. Et pour cause, lorsqu’elle n’est pas ingérée, la nourriture s’accumule, se dégrade dans l’eau et devient un déchet toxique pour les poissons. Et c’est là que le danger apparaît. Pour évitez la catastrophe, apprenez à reconnaître les signes de suralimentation chez vos poissons !

1. Vos poissons semblent avoir toujours faim

Le plus souvent, lorsque vous approchez de l’aquarium de vos poissons, c’est pour leur donner à manger. Et pour cause, c’est votre principal moyen d’interaction avec eux. Pour cette raison, ils s’attendent certainement à avoir un peu de nourriture à chaque fois qu’ils vous voient. Et lorsque vous les voyez ainsi quémander à manger en se rapprochant de la surface de l’eau, il vous est difficile de ne pas céder…

En réalité, si vos poissons mendient ainsi de la nourriture, ce n’est pas parce qu’ils sont affamés. Non, c’est simplement une question d’habitude. Or, si vous cédez quasiment à chaque fois, vous les nourrissez forcément bien plus que ce qui est recommandé.

2. Vous ne leur donnez qu’un ou deux gros repas par jour

Les poissons sont naturellement des grignoteurs. Ils ne sont pas du tout faits pour manger un seul repas copieux par jour mais plutôt pour manger plusieurs petits repas. D’autant plus qu’ils mangent toujours à leur faim, rarement plus.

Ainsi, s’ils bénéficient d’un seul gros repas, à coup sûr ils ne mangeront pas la totalité de leur nourriture. Cette dernière restera alors dans l’aquarium et se transformera en déchet toxique, comme nous l’avons expliqué plus haut. De plus, vos poissons pourraient souffrir de malnutrition étant donné qu’ils n’auront pas pu manger suffisamment tout au long de la journée.

3. Vous leur donnez toujours plus lorsque vous vous absentez

Lorsque vous partez travailler et que vous savez que vous serez absent toute la journée, ou lorsque vous partez en week-end, vous avez pour habitude de donner une pus grosse quantité de nourriture à vos poissons ? C’est la dernière chose à faire.

En effet, en pensant bien faire, vous mettez vos poissons en danger. Et pour cause, cette nourriture supplémentaire ne pourra pas être ingérée par vos poissons plus tard dans la journée. La raison ? Ces derniers ne peuvent pas manger plus de nourriture que ce que leur corps peut consommer en une fois. Là encore la nourriture se décomposera rapidement, polluant l’eau de leur aquarium.

poissons rouges aquarium
Crédits : iStock

Bon à savoir : il existe des distributeurs automatiques de nourriture pour poissons, ce qui permet de programmer la quantité de nourriture libérée au cours de la journée.

4. Il y a de la nourriture à la surface ou au fond de l’aquarium

Lorsque vous nourrissez vos poissons, si vous constatez que des flocons de nourriture restent flotter à la surface de l’eau ou finissent par tomber au fond du réservoir, c’est le signe que vous nourrissez trop vos poissons.

En effet, si vous donniez la bonne quantité de nourriture à vos poissons, tous les flocons devraient être consommés dans les 5 minutes. Si ce n’est pas le cas, retirez la nourriture non consommée.

5. L’eau de l’aquarium est trouble

Une eau trouble est presque toujours causée par une prolifération de bactéries dans l’eau. Lorsque vous suralimentez vos poissons, la nourriture non consommée se transforme en déchets organiques et nourrit ainsi les bactéries, facilitant leur reproduction.

De plus, plus vous nourrissez vos poissons, plus ils produisent de déchets solides. En gros, ils deviennent des “machines à caca”, ce qui augmente encore le nombre de déchets organiques dans l’eau.

À noter également que les algues, les champignons et les moisissures peuvent avoir tendance à se développer en présence d’une quantité accrue de matières organiques dans l’eau. Dans tous les cas, n’alimentez plus vos poissons durant deux jours (rassurez-vous, ils survivront) et effectuez un changement d’eau partiel.

6. Les filtres sont bouchés

En cas d’excès de nourriture dans l’aquarium, il est tout à fait possible que les filtres se bouchent, réduisant ainsi considérablement l’oxygène de votre réservoir. Dans ce cas, il faut réagir vite, sous peine de mettre la vie de vos poissons en danger !

Dans tous les cas, pensez à vérifier régulièrement vos filtres.

poissons mangent
Crédits : iStock

7. Le pH de l’eau est faible

La décomposition des déchets organiques, comme la nourriture, produit des acides. Or, au fur et à mesure que les aliments non consommés s’accumulent et pourrissent dans l’aquarium, les niveaux d’acide augmentent. Cela a pour effet de modifier le pH de l’eau.

8. Vos poissons semblent malades

Lorsqu’il y a trop d’ammoniac ou de nitrites dans l’eau, cela peut considérablement nuire à la santé des poissons. En effet, un excès de nitrites empêche le sang des poissons de transporter de l’oxygène. Cela peut donc entraîner une vulnérabilité accrue aux maladies, voire même leur mort.

Par conséquent, si vous observez des taches noires sur vos poissons, si leurs nageoires semblent “grignotées” ou tout autre symptôme inhabituel, c’est le signe que la qualité de l’eau laisse à désirer…

9. Vos poissons sont constipés

En cas de suralimentation, vos poissons peuvent être constipés. Dans ce cas, ils peuvent avoir le ventre gonflé ou se mettre à nager bizarrement. De plus, ils ont tendance à faire peu ou pas de crottes.

Dans ce cas, cessez de les nourrir durant deux à trois jours afin de soulager la constipation.

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi mon poisson ne mange-t-il pas ?

Combien de temps un poisson peut-il survivre sans manger ?

6 signes qui montrent que votre poisson est malade