in

Pourquoi mon chat âgé hurle-t-il la nuit ?

chat miaule
Crédits : iStock / Liudmila Chernetska

Si votre vieux matou vous réveille presque toutes les nuits en miaulant de façon désespérée dans la maison, c’est que quelque chose ne va pas. En effet, généralement, cela indique que votre chat est malade. Explications !

Le syndrome de dysfonctionnement cognitif

Lorsqu’un chat se met subitement à miauler de façon excessive, notamment la nuit, il y a lieu de se poser des questions. D’autant plus si ces miaulements s’apparentent plutôt à des hurlements, comme si l’animal souffrait terriblement ou qu’il était profondément angoissé.

Si c’est le cas de votre chat, et qu’il a plus de 10 ans, miauler fort la nuit peut être le symptôme d’un syndrome relativement courant chez nos amis félins : le syndrome de dysfonctionnement cognitif. Cette affection, qui ressemble à notre maladie d’Alzheimer, est liée au vieillissement du cerveau.

En plus d’hurler au beau milieu de la nuit, votre chat peut également avoir tendance à errer dans la maison. Le tout sans but précis. Comme s’il était complètement perdu. Ces crises de confusion peuvent cependant être atténuées par l’installation d’une veilleuse. En effet, cela peut permettre à l’animal de mieux se repérer dans l’obscurité et donc de se sentir moins désorienté.

Des troubles du sommeil, une perte d’appétit, un changement de comportement, une modification des habitudes de toilette ou encore une soudaine malpropreté peuvent également être observés.

chat miaule
Crédits : iStock / esvetleishaya

Il est bon de savoir que ce syndrome ne peut pas être guéri. Toutefois, il est possible d’améliorer la qualité de vie de votre chat (ainsi que la qualité de votre sommeil). La stimulation mentale joue un rôle prépondérant, mais des traitements médicamenteux peuvent également être mis en place par un vétérinaire.

L’hyperthyroïdie

Très fréquente chez les chats âgés, l’hyperthyroïdie peut entraîner une vocalisation excessive, notamment la nuit. Les miaulements sont alors forts et particulièrement rauques. Un appétit accru associé à une perte de poids ainsi que des vomissements, des diarrhées, une hyperactivité et une forte soif peuvent également être observés. Fort heureusement, cette maladie hormonale se traite facilement.

En effet, en plus ou à la place d’un traitement médicamenteux, un changement dans le régime alimentaire du chat est à définir avec le vétérinaire. Il s’agira d’exclure l’iode de la nourriture de votre boule de poils en lui proposant une alimentation spécifique. En effet, l’iode stimule la production d’hormones thyroïdiennes. Or, dans le cas d’une hyperthyroïdie, l’objectif est de limiter justement cette production.

Le syndrome de dysfonctionnement cognitif et l’hyperthyroïdie sont les deux principales raisons qui peuvent pousser un chat âgé à hurler la nuit. Cependant, d’autres affections peuvent être en cause : douleurs dentaires, arthrite, insuffisance rénale, hypertension artérielle, tumeur au cerveau…

Dans tous les cas, si votre félin vous empêche constamment de dormir avec ses miaulements intempestifs, une visite chez le vétérinaire s’impose.