in

Les 10 races de chiens les plus stupides (selon une étude)

Crédits : Firn / iStock

Comme c’est le cas chez les humains, il existe plusieurs types d’intelligence chez les chiens. Or, la plupart des propriétaires de chiens ont tendance à évaluer l’intelligence de leur animal par sa capacité à comprendre les ordres. En suivant cette logique, les chiens particulièrement obéissants sont considérés comme les plus intelligents. Mais cette manière de voir ne prend en compte qu’un seul type d’intelligence.

En réalité, comme l’explique le psychologue Stanley Coren dans son livre The Intelligence of Dogs, il existe trois types d’intelligence chez les chiens :

  • l’intelligence instinctive : le chien est capable d’effectuer des tâches liées à son instinct naturel, comme la chasse ou la garde de troupeaux.
  • l’intelligence adaptative : le chien est capable de résoudre des problèmes en fonction de son expérience passée.
  • l’intelligence de travail et d’obéissance : le chien est capable d’apprendre des ordres et des instructions donnés par des humains.

Le psychologue, en s’appuyant sur ses travaux, a donc effectué un classement des races dites “les moins intelligentes”. Toutefois, ce classement ne doit pas être pris trop au sérieux étant donné que l’intelligence d’un chien ne dépend pas que de sa race, mais aussi et surtout de sa personnalité, de son passé et de son mode de vie.

Voici donc les 10 races de chiens les plus “stupides”, mais qui, après analyse, se révèlent en fait être simplement les moins obéissantes !

1. Le Lévrier afghan

De nature indépendante, le Lévrier afghan peut se montrer distant et froid, même avec les membres de sa famille. Par conséquent, il est quelque peu difficile à éduquer. Et son petit côté têtu n’arrange pas les choses. En revanche, il excelle dans un domaine : la chasse.

chien lévrier afghan
Crédits : Mariana Mikhailova / iStock

2. Le Basenji

Réputé pour son tempérament calme et incroyablement silencieux, le Basenji est ce que l’on appelle un “chien-chat”. En effet, non seulement il n’aboie jamais mais en plus il fait sa toilette tous les jours, à la manière d’un félin. Et, comme les chats, il se montre indépendant et peu concerné par l’éducation. Mais ce qui le distingue vraiment des autres chiens, c’est son aptitude à la chasse !

chien basenji
Crédits : bruev / iStock

3. Le Bulldog anglais

Ce n’est pas que le Bulldog anglais n’aime pas apprendre, c’est juste qu’il préfère s’amuser. De plus, sa tendance à être quelque peu paresseux n’est pas un avantage dans son éducation. Malgré cela, ce chien affectueux, sensible et toujours de bonne humeur sait se montrer très courageux lorsqu’il s’agit de protéger sa famille.

chien bulldog anglais
Crédits : badmanproduction / iStock

4. Le Chow-Chow

Le Chow-Chow possède un fort tempérament qui le pousse à repousser toute forme d’autorité. En réalité, ce n’est pas que ce chien est stupide, mais au contraire, il est tellement intelligent qu’il préfère suivre sa propre voie plutôt que d’obéir bêtement à son maître. Fier, indépendant et peu sociable, il ne montre que rarement son affection, même à son maître.

chien chow chow
Crédits : Iurii / iStock

5. Le Barzoï

Le tempérament du Barzoï se rapproche également de celui d’un félin. En effet, il se montre excessivement propre et soigneux, et surtout il n’en fait toujours qu’à sa tête. De nature calme et plutôt sérieuse, il se transforme littéralement en boule d’énergie lorsqu’il part à la chasse. Connu pour sa rapidité, il peut même effectuer des pointes de vitesse à plus de 55 km/h !

chien barzoï
Crédits : bruev / iStock

6. Le chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert, aussi appelé Bloodhound, n’excelle pas en obéissance pour la simple et bonne raison qu’il possède un odorat tout simplement exceptionnel. Il est d’ailleurs souvent utilisé par les services de police pour la détection de stupéfiants ou pour la recherche de personnes disparues. Or, imaginez être distrait en permanence par toute une multitude d’odeurs. Dans ce contexte, impossible de se concentrer sur un ordre, non ?

chien de saint-hubert
Crédits : sean nalaboff / iStock

7. Le Pékinois

On a tendance à dire que les petits chiens, complexés par leur taille, ont tendance à se montrer particulièrement dominants et hargneux. Quand on rencontre un Pékinois, on ne peut qu’être d’accord. En effet, ce chien a tendance à adopter une attitude hostile envers les autres animaux et même les enfants. Peu concerné par l’obéissance, il sait en revanche se montrer loyal et affectueux avec son maître et peut être un merveilleux chien d’alarme.

chien pékinois
Crédits : DevidDO / iStock

8. Le Beagle

Tout comme le chien de Saint-Hubert, le Beagle préfère suivre son flair plutôt que de se focaliser sur les ordres donnés par son maître. C’est d’ailleurs ce qui en fait un chien si efficace à la chasse. Très affectueux et de nature joyeuse, il aime plus que tout s’amuser avec les enfants et s’entend particulièrement bien avec ses congénères.

chien beagle
Crédits : alaskla / iStock

9. Le Mastiff anglais

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Mastiff anglais n’a pas que des muscles à la place du cerveau. En réalité, son fort caractère le pousse à se considérer naturellement comme le chef de meute. Or, s’il ne juge pas son maître digne de respect, il n’aura aucune raison de lui obéir. Et ce même s’il comprend exactement ce qu’il attend de lui !

chien mastiff anglais
Crédits : DevidDO / iStock

10. Le Basset Hound

Ses oreilles tombantes et sa nature amicale et douce, notamment avec les enfants, font du Basset Hound un chien particulièrement attachant. En revanche, il n’est pas réputé pour son intelligence à cause du fait qu’il met un peu plus de temps que les autres chiens à enregistrer un ordre simple. Mais là encore, c’est la faute à son odorat puissant et à toutes ces odeurs qui le submergent en permanence.

chien basset hound
Crédits : artisteer / iStock

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :