in

Top 6 des races de chiens qui perdent le plus leurs poils

chien pékinois
Crédits : MK817/Pixabay

Certaines races de chiens perdent plus leurs poils que d’autres, c’est un fait. La raison : une à deux périodes de mue annuelles qui permettent aux poils de se renouveler. Petit tour d’horizon de ces chiens à l’entretien quelque peu contraignant.

1. L’Esquimau américain

Petit, mais poilu. Ce chien de type Spitz est originaire de l’Europe du Nord, contrairement à ce que son nom laisse entendre. Mais il possède une fourrure digne d’un animal du Grand Nord et qui a besoin d’un brossage régulier. En effet, l’Esquimau américain perd beaucoup ses poils, et ce, tout au long de l’année.

Hyperactif, il aura besoin de beaucoup d’exercice pour se dépenser, mais aussi pour éviter qu’il ne soit sujet à l’obésité, un problème courant chez cette race de chien.

chien esquimau américain
Crédits : Mitch/Wikimedia Commons

2. Le Berger Allemand

Ce grand gaillard particulièrement dévoué à son maître perd beaucoup ses poils. Lors des périodes de mue (deux fois par an), ces derniers se détachent en masse.

Mais malgré ce petit inconvénient, ce chien très affectueux et protecteur envers sa famille est un véritable amour s’il est éduqué correctement. Le Berger Allemand est également le meilleur chien de travail polyvalent qui soit.

chien berger allemand
Crédits : Katrina_S/Pixabay

3. Le Chow-Chow

Le Chow-Chow est un gros nounours qui n’a de nounours que la fourrure. En effet, son pelage imposant pourrait laisser penser que ce chien aux allures de peluche est doux et affectueux. Eh bien, pas vraiment…

Ce gros loulou a un tempérament plutôt indépendant et il est de nature susceptible, voire bagarreuse. Mais avec un maître patient et pas trop exigeant, cette boule de poils peut être un très bon compagnon.

chien chow-chow
Crédits : Free-Photos/Pixabay

4. Le chien de montagne des Pyrénées

Ce géant plus couramment appelé Patou est utilisé pour garder les troupeaux et les protéger des loups. Il aime passer sa vie dehors et est doté d’un pelage abondant qui le protège de tout type d’intempérie.

Si vous voulez adopter un chien de montagne des Pyrénées, il faudra veiller à l’éduquer dès le plus jeune âge et à le sociabiliser afin de ne pas en faire un chien trop méfiant envers les étrangers.

patou chien de montagne des pyrénées
Crédits : iStock

5. Le Husky Sibérien

Le Husky de Sibérie est un chien de traîneau qui possède une fourrure capable de le protéger des températures les plus glaciales. Ce chien intelligent a un tempérament sociable et travailleur. Il est également doux et gentil.

En revanche, il aura besoin d’un maître patient et qui puisse consacrer du temps à son éducation, le tout d’une main de fer dans un gant de velours.

chien husky
Crédits : Pexels/Pixabay

6. L’Akita Inu

Ce chien, anciennement utilisé au Japon comme chien de combat, a gardé ce tempérament agressif et dominant, notamment avec les autres mâles. Ce canidé à la forte personnalité possède un poil dense et fourni qui a régulièrement besoin d’être brossé.

chien akita inu
Crédits : uadrienn/Pixabay

Source

Vous aimerez aussi :

Top 5 des races de chiens aux poils très (très) longs

10 bonnes raisons d’adopter un chien dans un refuge

Top 10 des races de chiens qui sentent mauvais