Husky de Sibérie : 5 choses à savoir sur ce chien fascinant

Crédits : Max Pixel
Husky de Sibérie : 5 choses à savoir sur ce chien fascinant
noté 4.4 - 7 votes

Traditionnellement utilisé comme chien de traîneau, le Husky Sibérien est de plus en plus présent dans nos foyers. Son élégance naturelle, sa puissance et ses yeux profonds ne cessent de fasciner les amoureux des animaux.

1. Des origines nordiques

Le Husky est une race très ancienne qui est apparue 2000 ans avant Jésus-Christ. De type primitif, ce chien a longtemps été utilisé comme chien de traîneau par les tribus sibériennes.

C’est au début du 20e siècle que leur légendaire endurance est mise à profit dans les courses de chiens de traîneau. Peu pris au sérieux à leurs débuts, les huskies se bâtissent rapidement une réputation de chiens rapides et forts, capables de porter de lourdes charges sur de longues distances.

chiens huskies
Crédits : violetta/Pixabay

2. Un “loup” de compagnie

Son tempérament de feu fait de lui l’un des chiens les plus têtus qui existent. Très indépendant et doté d’un grand instinct de prédation, le Husky n’hésite pas à fuguer dès son plus jeune âge. Il nécessite donc une éducation ferme, mais positive très tôt (avant ses 6 mois).

Chien de meute, le Husky a besoin d’un leader qui soit digne de respect et qui reste cohérent dans son éducation. Si son maître ne prend pas ce rôle à cœur, le Husky aura vite fait de se désintéresser de cet être qu’il considérera comme « inférieur » et il sera alors très difficile de le contrôler.

chien husky sibérien
Crédits : iStock

3. Un chien dénué d’agressivité

Le Husky est connu pour sa capacité à faire preuve d’une grande douceur. Il sera le compagnon de jeu idéal des enfants et des adolescents. En revanche, il n’accorde aucune importance aux bébés.

Très sociable, il s’entend parfaitement bien avec les chiens, les chats et les humains. Certains huskies peuvent se montrer méfiants envers les étrangers, mais ils ne sont pas pour autant de bons chiens de garde.

chien husky bisou femme maître câlin
Crédits : iStock

4. Une hyperactivité assumée

Le Husky a de l’énergie à revendre ! Ce chien a besoin de se dépenser quotidiennement en plein air et en pleine nature. La vie en appartement n’est donc pas conseillée pour cet hyperactif.

Très intelligent, le Husky s’ennuie rapidement et a besoin d’être stimulé en permanence. Jouer au même jeu répétitif (type lancer de balle) durant un long moment ne l’intéressera pas. Ce chien a besoin d’explorer constamment de nouveaux lieux, de nouvelles odeurs et supporte mal la solitude.

chiens huskies neige hiver
Crédits : iStock

5. Une santé de fer

Fait pour les températures glaciales du Grand Nord, le Husky est un chien très (très) résistant. Il ne souffre ni de la chaleur ni du froid et peut même vivre jusqu’à – 40°. En effet, il possède une fourrure très dense et un sous-poil particulièrement épais qui le protège des intempéries.

Son seul point faible se situe au niveau de ses yeux. Il peut souffrir de troubles oculaires et c’est donc l’endroit de son corps qu’il sera nécessaire de surveiller tout au long de sa vie.

chiot chien husky vétérinaire
Crédits : iStock

 

Source

Vous aimerez aussi :

Top 6 des races de chiens aux yeux bleus

Top 7 des races de chiens qui ressemblent le plus à des loups

Samoyède : 5 choses à savoir sur ce chien nordique