in

Avec le temps, les biches échappent plus facilement au danger

Crédits : 3803658/Pixabay

Une étude publiée dans PlosOne affirme que les biches élaphes (Cervus elaphus) se rendent invisibles aux yeux des chasseurs avec l’âge. Tout comme l’humain, cet animal acquiert de l’expérience au fil de sa vie. Plus qu’un instinct de survie, c’est tout un apprentissage. La biche élaphe réfléchit à des stratégies bien complexes pour échapper aux dangers qui la guettent, notamment les chasseurs…

Une expérience menée sur plusieurs années

Des biches ont été suivies pendant cinq années. Les chercheurs ont étudié et analysé leur comportement à la fois instinctif et stratégique. Leur stratégie est tellement bien pensée que les biches « deviennent quasi invulnérables face aux chasseurs quand elles atteignent l’âge de 9/10 ans. Ce qui confirme que l’expérience contribue à leur survie ».

Si elles ont été suivies depuis si longtemps c’est pour que les chercheurs soient certains qu’il s’agit bien d’apprentissage et pas d’une sélection naturelle. Les scientifiques ont donc utilisé un collier GPS sur 49 biches élaphes vivant au sud de la Colombie-Britannique et de l’Alberta (Canada) sur un total de 46 000 m2 de surface.

biche faons
Crédits : iStock

Les résultats

Après analyse, les recherches ont permis de découvrir que chez les biches élaphes des changements de comportement et des adaptations face à la présence des chasseurs surviennent avec l’âge. En effet, l’acquisition d’expérience de vie permet à ces animaux d’être plus discrets en réduisant leur nombre de mouvements. Ainsi elles diminuent la probabilité de se faire repérer.

De plus, elles savent appréhender leur habitat et se mettre en sécurité en privilégiant certaines zones suivant le moment de la journée ou de la saison. Par exemple en période de chasse, elles restent à la lisière de la forêt sans pénétrer à l’intérieur. Lorsque la saison de chasse à l’arc débute, elles se rendent sur des terrains périlleux et pentus afin que les humains aient du mal à les approcher.

En conclusion, toutes ces observations démontrent que le risque pour une biche élaphe de se faire tuer par un chasseur décroît de manière significative avec son âge. Ces biches ont une espérance de vie qui dépasse les 20 ans. Elles sont si malignes qu’elles deviennent de vrais fantômes pour ceux qui les traquent ! Sauvons les biches et préservons la nature !

Source

Vous aimerez aussi :

Les images adorables d’une biche et de ses faons visitant une boutique de souvenirs

Voilà pourquoi vous ne devez surtout pas intervenir si vous trouvez un faon en forêt

4 raisons qui poussent les chasseurs à s’ériger en protecteurs de la nature