in

Il sauve une espèce rare de papillons en la repeuplant dans son jardin

Crédits : ALAN SCHMIERER/Wikimedia Commons

Pour les spécialistes, Battus philenor est, avec ses grandes ailes bleu nuit, l’un des plus beaux papillons du monde. Et si l’on peut encore l’observer, c’est grâce à la passion d’un seul homme. Tim Wong s’est en effet donné une mission : sauver l’espèce.

Une espèce menacée

Battus philenor est un papillon originaire du sud des États-Unis et en voie de disparition. Il n’en fallait pas moins pour toucher Tim Wong, biologiste à la California Academy of Sciences, où il s’occupe quotidiennement d’alligators, de raies, ou encore de crevettes. Un amoureux de la faune aquatique donc, mais pas que. Depuis tout petit, Tim est en effet passionné par les papillons. Et l’un d’entre eux a particulièrement fait vaciller son coeur.

battus philenor papillon
Crédits : Greg Gilbert/Flickr

Battus philenor connait en effet des heures sombres et sa population a commencé à décroître de façon alarmante. Tout comme de nombreuses espèces en danger, l’un des facteurs clés de sa disparition n’est autre que sa méthode de reproduction. Certaines espèces ont en effet des fenêtres d’ovulation très courtes, d’autres une période d’incubation très longue. Battus philenor, lui, ne pond des œufs que sur une seule plante, l’Aristolochia californica, dont se nourrit ensuite la chenille. Or la population de cette dernière a fortement réduit à cause de l’expansion des villes.

Le combat d’un homme passionné

Après avoir diagnostiqué le problème, Tim Wong a donc décidé d’intervenir en utilisant ses propres moyens. « Finalement, j’ai réussi à trouver cette plante au Jardin botanique de San Francisco. Et ils m’ont autorisé à prendre quelques boutures« , explique le biologiste à Vox. Parallèlement, le chercheur a construit une enceinte spéciale à l’intérieur de son jardin, offrant à la fois les mêmes conditions que l’environnement extérieur et une protection contre les prédateurs.

battus philenor papillon
Crédits : John Flannery/Wikimedia Commons

Après avoir installé ses plants dans l’enceinte, Tim est ensuite allé collecter 20 chenilles sauvages qui, en quelques semaines, se sont transformées en papillons. Les premiers spécimens ont alors pondu des œufs sur la plante par groupe de 5 à 30. Au bout de 10 jours, les œufs ont éclos pour laisser place à des chenilles qui ont formé des chrysalides pour émerger quelques semaines plus tard sous forme de papillons. Et ainsi de suite. Depuis le début de son entreprise, Tim Wong a obtenu des milliers de papillons qu’il a systématiquement ramenés au Jardin botanique de San Francisco. Un succès qui a permis le retour du papillon dans la ville américaine.

battus philenor papillon
Crédits : John Flannery/Wikimedia Commons

La preuve que tout un chacun peut apporter sa modeste contribution pour aider à préserver la biodiversité. Tim Wong affirme que tout le monde peut suivre son exemple : « L’amélioration de l’habitat des espèces pour s’assurer de leur conservation commence dans le jardin de chacun« .

Source

Vous aimerez aussi :

Papillons : 7 astuces pour les attirer dans votre jardin

Toucher les ailes d’un papillon peut-il vraiment le tuer ?

Ce papillon a une aile déchirée et semble condamné, mais l’exploit que va réaliser cette femme va lui sauver la vie