in

Mon premier poisson rouge : ce qu’il faut savoir !

Crédits : Hans/Pixabay

Qui n’a jamais eu de poisson rouge étant enfant ? À l’animalerie ou encore à la foire en jouant à la pêche aux canards, tout le monde est passé par l’étape du poisson rouge. Pour bien préparer votre enfant à recevoir son premier poisson rouge, voici quelques règles à respecter.

1. Les règles générales

Le poisson rouge est un animal facile à adopter, car il est peu contraignant. Cependant, il exige certaines règles d’hygiène de base à respecter. En effet, il lui faut suffisamment d’eau oxygénée grâce aux plantes aquatiques ou à un ventilateur. Il faut également éviter de mettre trop de poissons dans le même aquarium.

Si vous êtes en déplacement moins d’un week-end le poisson peut se passer de nourriture. Mais si vous partez plus longtemps et que personne n’est disponible pour le nourrir, il existe des distributeurs automatiques !

2. Que mange le poisson rouge et quand ?

Limiter le poisson rouge à deux repas par jour et à une journée de jeûne par semaine, c’est amplement suffisant ! En effet, le poisson rouge a tout le temps faim donc si la nourriture est abondante il ne s’arrêtera pas, ce qui est très mauvais pour sa santé.

poisson rouge
Crédits : Benson Kua/Flickr

Par ailleurs, veillez à toujours retirer l’excédent de nourriture car celle-ci pourrait pourrir dans l’aquarium et fragiliser l’écosystème. Non seulement l’odeur qui s’en dégagera sera nauséabonde, mais c’est aussi très mauvais pour la santé de votre poisson.

3. Bien choisir son aquarium

Contrairement aux idées reçues, les poissons rouges ne sont pas faits pour vivre dans un petit bocal. Ils ont besoin d’espace, c’est-à-dire au minimum 100 litres d’eau par poisson.

Pour votre premier aquarium, choisissez-le avec un filtre afin que celui-ci puisse filtrer les déchets et maintenir l’eau saine. Certains aquariums sont également équipés de l’éclairage et du chauffage, et ce, pour un prix raisonnable.

La saviez-vous ?

Le poisson rouge peut tout à fait changer plusieurs fois de couleurs durant sa vie, notamment en fonction de l’environnement dans lequel il vit. Ainsi, il peut pâlir s’il se sent un peu stressé, s’il vit dans un environnement sombre, lors de variations de température ou même lorsqu’il vieillit.

En effet, au début de son existence, il est généralement gris puis il se colore de rouge, d’orange, de jaune, de noir ou encore de blanc en grandissant. Certains estiment également que la décoloration du poisson rouge est une forme de retour à l’état sauvage.

Source

Vous aimerez aussi :

3 règles d’or pour rendre votre poisson rouge heureux

Mon poisson rouge devient blanc : est-ce normal ?

Vous ne voulez plus vous occuper de votre poisson rouge ? Voilà ce que vous devriez faire