in

Les grosses méduses piquent-elles ?

Crédits : iStock

Une célèbre croyance populaire voudrait que les grosses méduses ne piquent pas, contrairement aux petites. Alors, mythe ou réalité ?

Toutes les méduses piquent

Les méduses sont partout, dans tous les océans et toutes les mers du monde. Et, malheureusement pour les baigneurs, elles sont de plus en plus nombreuses, notamment à cause du réchauffement des océans et de la surpêche qui éliminent leurs prédateurs.

Mais ce que l’on sait moins, c’est que toutes les méduses sont urticantes puisqu’elles possèdent toutes des filaments venimeux. Seulement, certaines le sont moins que d’autres. En effet, quand certaines méduses peuvent tuer un humain en à peine quelques minutes, d’autres sont complètement inoffensives, la piqûre de leurs tentacules ne se ressentant même pas sur la peau.

méduse
Crédits : iStock

Tout dépend de l’espèce et non pas de la taille

Il est vrai que certaines grosses méduses ne sont pas dangereuses alors que leurs petites cousines sont terriblement venimeuses. Mais l’inverse est également vrai. Ainsi, cette différence ne tient pas à la taille de l’animal, mais bien à son espèce.

Que ce soit le long des côtes de la Méditerranée ou de l’Atlantique, des centaines d’espèces de méduses cohabitent avec les nageurs. Cependant, les méduses présentes en Méditerranée sont plus redoutables que celles qui vivent dans les eaux de l’Atlantique. Et s’il y en a bien une à craindre en Méditerranée, c’est la pélagie, une petite méduse violette capable d’infliger de violentes brûlures et démangeaisons. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle est également appelée “ortie de mer” !

En Atlantique en revanche, c’est une grosse “méduse” qui fait parler d’elle : la physalie. C’est en réalité un polype qui vit en colonie, et donc pas une méduse à proprement parler. Mais ses tentacules longues de plusieurs dizaines de mètres peuvent infliger aux nageurs des piqûres particulièrement douloureuses, voire même parfois causer la mort.

Ainsi, ce sont en moyenne 10% des piqûres de cet animal sur l’Homme qui ont des conséquences graves (gêne respiratoire, défaillance rénale, hypertension artérielle, tachycardie…). Il faut être d’autant plus prudent que la physalie, même morte depuis plusieurs semaines, reste dangereuse. En effet ses filaments conservent leur pouvoir urticant et venimeux durant des mois !

Dans tous les cas, rassurez-vous, aucune autre espèce de méduse n’est mortelle en France…

Source

Vous aimerez aussi :

Doit-on vraiment uriner sur une piqûre de méduse ?

5 choses à faire en cas de piqûre d’oursin

Y a-t-il des requins près des côtes françaises ?