in

Les 5 différentes races de chiens de type Husky

Crédits : Bessudov_Sergey/iStock

Vous avez comme projet d’adopter un Husky ? On vous comprend, la beauté sauvage de ce chien a de quoi fasciner ! Mais avant de vous décider, sachez qu’il n’existe pas un type de Husky, mais plusieurs. Découvrez les particularités de chacun afin de pouvoir faire votre choix en toute sérénité !

1. Le Husky Sibérien

C’est le Husky le plus connu. Comme son nom l’indique, le Husky de Sibérie, qui pèse généralement 16 à 30 kilos, est originaire de Sibérie. Apparu 2000 ans avant J.-C., il a longtemps été utilisé comme chien de traîneau par les tribus nomades. Cette race de chiens fait d’ailleurs ses preuves dans les courses de chiens de traîneau dès le début du 20e siècle, notamment grâce au légendaire Balto.

Le Husky Sibérien possède un sacré caractère. Et pour cause, malgré un naturel sociable, doux et joueur, il peut se montrer très têtu. Il a besoin d’un maître capable de canaliser son hyperactivité et d’obtenir son respect, sans quoi il pourrait vite se montrer invivable. D’autant plus qu’il est doté d’un fort instinct de prédation qui peut le pousser à fuguer.

En revanche, malgré sa réputation de chien indépendant, il n’apprécie pas pour autant la solitude. Au contraire, le Husky Sibérien a l’habitude de vivre en groupe !

chien husky sibérien
Crédits : iStock

2. L’Alaskan Husky

Issu de croisements entre des loups, des Huskies de Sibérie et des chiens de chasse, l’Alaskan Husky a une apparence bien différente de celle de son cousin. En effet, il a généralement de longues pattes, un corps maigre et une fourrure moins dense. Son apparence est plus proche de celle du loup que le Husky Sibérien. Il peut d’ailleurs peser jusqu’à 40 kilos.

Mais si l’Alaskan Husky est désormais si répandu, ce n’est pas pour son physique mais pour ses aptitudes sportives. En effet, il est bien plus rapide et endurant que le Husky de Sibérie. Grâce à ses performances, il est aujourd’hui le chien de traîneau le plus utilisé au monde.

Docile et sociable, ce chien peut parfaitement être éduqué, à condition de lui offrir la possibilité de se dépenser suffisamment chaque jour. En revanche, il est déconseillé en appartement car il déteste se sentir enfermé et pourrait donc adopter des comportements destructeurs.

chien husky alaskan
Crédits : Maureen/Flickr

3. Le Malamute de l’Alaska

Souvent confondu avec le Husky de Sibérie, le Malamute de l’Alaska est en réalité plus grand et plus lourd puisqu’il pèse généralement plus de 30 kilos. De plus, ses yeux sont généralement bruns et sa queue est bien plus touffue. À noter que cette race de chiens de traîneau nordiques, réputée pour sa santé de fer, est l’une des plus anciennes qui existe.

Doté d’un tempérament très équilibré, le Malamute de l’Alaska s’adapte parfaitement à la vie de famille. D’autant plus qu’il adore les enfants ! Affectueux, joueur et sociable, il s’entend également bien avec les humains et avec ses congénères.

En revanche, ce chien particulièrement dévoué à son maître a du mal à supporter la solitude.

chien malamute
Crédits : iStock

4. L’Alaskan Klee Kai

Le Husky aussi a sa version miniature : le Alaskan Klee Kai ! Ce chien, qui peut peser 4 à 11 kilos, est issu d’un croisement accidentel entre un Alaskan Husky et un chien de petite taille.

Mais ne vous fiez pas à la taille de l’Alaskan Klee Kai. Et pour cause, il possède le même tempérament que le Husky Sibérien ! Par conséquent, il est très dynamique, quelque peu dominant et doté d’un instinct de chasse particulièrement développé. En revanche, il a plutôt tendance à se méfier des étrangers…

chien alaskan klee kai
Crédits : Hyrel/Wikimedia Commons

5. Le Pomsky

Issu d’un croisement entre un Spitz nain et un Husky de Sibérie, le Pomsky est un chien de plus en plus apprécié. Et pour cause, sa petite taille, son poids d’environ 10 kilos et sa bouille de Husky font fondre tous les amoureux des chiens primitifs.

Mais en ce qui concerne son caractère, mieux vaut avoir le coeur bien accroché pour s’occuper d’un Pomsky. En effet, ce petit chien peut se montrer têtu, capricieux, impatient, désobéissant et très énergique. Mais rassurez-vous, il a aussi des qualités héritées de ses deux parents. En effet, c’est un chien toujours heureux de vivre, qui sait montrer toute l’affection qu’il a pour son maître et avec qui on peut jouer pendant des heures !

chien pomsky
Crédits : Paulconwall/Wikimedia Commons

Source

Vous aimerez aussi : 

5 choses que tout futur propriétaire de chien doit savoir

8 races de chiens idéales pour les amoureux des chats

Top 7 des races de chiens qui ressemblent le plus à des loups