in

Animaux insolites : Les 10 créatures marines les plus étranges du monde

Un concombre de mer. Crédits : Allexxandar/iStock

D’après les spécialistes, 8 à 12 millions d’espèces peupleraient les milieux aquatiques mondiaux. Or, nous en connaissons « seulement » deux millions à l’heure actuelle. En effet, certains habitats sont si profonds que la pression qui s’y exerce empêche tout type de construction humaine de scruter ces abysses (et c’est tant mieux pour la faune locale !). Ainsi donc, ces eaux contiennent une biodiversité marine extrêmement riche, dont certaines espèces animales peuvent être observées. Des créatures qui nous ébahissent autant par leur splendeur que par leur étrangeté.

1/ Le blobfish

Le blobfish (Psychrolutes marcidus) est un poisson que l’on trouve aux abords de l’Australie et de la Tasmanie. Il vit en eaux profondes où la pression équivaut à plus de cent fois celle de la surface. Son aspect peu ragoûtant attire forcément l’œil. C’est pourquoi il a été élu « animal le plus laid du monde ». Néanmoins, le blobfish n’arbore pas ce physique ingrat à l’allure gélatineuse dans son milieu naturel. C’est simplement l’effet dû au manque de pression ordinairement exercé sur lui qui ratatine son corps composé de peu de muscles et d’os.

blobfish
Le blobfish hors de l’eau. Crédits : James Joel/Flickr

2/ Le ver barbelé

Le ver barbelé (Hermodice carunculata) est un ver marin annelé de la famille des Amphinomidae. Son corps ressemble à celui d’un mille-pattes des profondeurs, pouvant mesurer jusqu’à 30 cm de long. Sa teinte irisée peut aller du rouge au vert, en passant par le jaune, le blanc ou le gris. Pour le débusquer, il faut chercher du côté de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée. Par ailleurs, il est également appelé Ver de feu barbu, le terme « feu » est employé en raison de la douleur qu’il ressent lorsqu’on le touche, ses bouquets de soies urticantes le prévenant d’un danger potentiel.

ver barbelé
Le ver barbelé. Crédits : Allexxandar/iStock

3/ L’holothurie ou concombre de mer

Le concombre de mer (Holothuroidea) provient de la branche des échinodermes. C’est une créature benthique (vivant au fond des environnements aquatiques). Son corps mou atteint en moyenne les 30 cm. Sa physionomie particulière en forme de tube est pourvue de protubérances adipeuses. Il existe différentes variétés d’holothuries, allant de quelques millimètres pour la sous-espèce Rhabdomolgus ruber, à trois mètres pour le Cordon mauresque (Synapta maculata). La pomme de mer présentée ensuite appartient elle aussi à cet embranchement animal.

concombre de mer
Le concombre de mer. Crédits : Allexxandar/iStock

4/ La pomme de mer

La pomme de mer (Pseudocolochirus) est un concombre de mer coloré de forme ovale. Située au large des eaux indopacifiques, cette sous-espèce se nourrit grâce aux tentacules logés dans sa cabosse qui se déploient par son orifice supérieur. Muni de pieds tubulaires qui l’aident à se mouvoir, cet être ovoïdal marin vide ses entrailles et libère un poison lorsqu’il est attaqué.

pomme de mer
Crédits : atese/iStock

5/ La grande gravette

La grande gravette (Alitta virens) est une espèce de vers annélides polychètes marins. Celle-ci vit dans la mer du Nord, non loin des côtes de la Grande-Bretagne.

La grande gravette. Crédits : Alexander Semenov/Wikimedia – CC by 2.0