in

Ces animaux qui nous ont aidés durant les guerres mondiales

Crédit : Wikipedia

Les atrocités de la Première et la Seconde Guerre mondiale ont engendré près de 80 millions de morts. Parmi les victimes, il y en a que l’on ne compte pas : les animaux. Pourtant ils ont eu un rôle majeur dans ces guerres et certains se sont même vus médaillés ! Mais quels animaux ont été à nos côtés durant ces conflits, et comment ?

Les chevaux

Ils ont surtout eu un rôle lors de la Première Guerre mondiale. Celle-ci n’étant pas mécanisée, les soldats se déplaçaient grâce aux chevaux. Ils seront également utilisés pour déplacer des objets lourds comme des canons. Durant cette guerre, ce sont 14 millions de chevaux qui seront mobilisés… Et presque autant qui perdront la vie. Famine, épuisement et blessures durant les batailles, pas moins de 11,5 millions d’équidés auraient péri durant la Première Guerre mondiale.

L’utilité des chevaux était si importante que l’ont construisait des hôpitaux pour chevaux à la va-vite, et beaucoup de vétérinaires étaient mobilisés. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les chevaux furent aussi mobilisés, mais en tant que soutien logistique, se faisant désormais plus rares sur le front

cheval guerre
Crédits : WWI Signal Corps Pictures

Les chiens

Le meilleur ami de l’Homme a joué un rôle important durant les guerres. Les chiens étaient utilisés pour déplacer des objets ou bien tirer les blessés hors du champ de bataille. Ils servaient aussi à apporter du réconfort aux soldats. 12 000 chiens seront utilisés par les Français durant la Première Guerre mondiale. Chacun d’entre-eux avait un rôle précis, des chiens de combats à ceux de garde en passant par les chiens de pistage afin de détecter les substances explosives.

Parmi les canidés on retrouve Stubby, le chien le plus décoré de la Première Guerre mondiale. Il a été élevé au rang de sergent suite à la capture d’un espion allemand.

Crédits : Wikipedia

Les ânes

Les ânes ont aussi été mobilisés durant la Première Guerre mondiale. Ils étaient très utiles pour déplacer des objets, que ce soit des denrées alimentaires ou de l’armurerie. On compte 12 500 ânes déployés pendant la Grande Guerre.

L’histoire d’âne la plus connue durant la guerre est celle de l’Australien Simpson et de son âne. Lorsque les civières ont commencé à manquer, ils auraient sauvé près de 300 hommes en les déplaçant du terrain jusqu’à l’infirmerie !

âne guerre
Crédits : Australian War Memorial

Les pigeons

Cela peut paraître surprenant, mais pourtant, les pigeons ont sauvé de nombreuses vies. Ils étaient principalement utilisés en tant que messagers. Mais certains étaient aussi équipés d’appareils photos pour espionner les bases ennemies. Ce seraient 60 000 pigeons qui ont été utilisés par la France durant la Première Guerre mondiale. Beaucoup succomberont aux tirs ennemis ou mourront gazés.

Le plus connu est Cher Ami, un pigeon ayant sauvé la vie de près de 200 personnes. Cela s’est passé en 1918, lorsque 500 Américains sont pris au piège derrière les lignes ennemies par des Allemands. Cher Ami va prendre son envol afin de prévenir les forces alliées qui ignoraient la position des soldats. À son départ il fut blessé à l’œil et à la patte, mais il réussit tout de même sa mission en parcourant 40 km ! Les Américains reçurent l’aide nécessaire et c’est comme cela que Cher Ami fût médaillé. À sa mort, il fut empaillé et est maintenant exposé au musée national d’histoire américaine.

Crédits : United States Signal Corps