in ,

Vol de chien : 5 précautions à prendre pour que ça ne vous arrive jamais !

Crédits : meyes / iStock

Voler un chien ? Quel drôle d’idée, me direz-vous ! Cela ne vous viendrait peut-être pas à l’esprit, mais ce n’est pas le cas de tout le monde… En effet, en tant que propriétaire de chien, vous devez absolument savoir que le trafic illégal d’animaux domestiques explose, notamment en France. De fait, le vol de chiens, souvent de race, est en pleine recrudescence. Pour protéger votre chien, voici quelques conseils à appliquer au quotidien !

Bon à savoir : les chiens volés sont, la plupart du temps, revendus à des particuliers, en France ou à l’étranger. Mais les chiennes peuvent également rejoindre des élevages ou des usines à chiots, généralement en Europe de l’Est, pour servir à la reproduction. Certains chiens volés peuvent également être utilisés dans des combats de chiens, revendus à des laboratoires pharmaceutiques ou encore être tués pour leur peau ou pour leur chair.

1. Ne jamais le laisser sans surveillance

Que ce soit attaché à un poteau dans la rue, laissé seul dans une voiture ou même dans votre jardin, il est primordial de ne jamais laisser votre chien sans surveillance, et ce même si vous ne vous absentez que quelques minutes le temps de faire une course.

En effet, le mode opératoire des voleurs est bien souvent le même : après avoir repéré un chien, ils attendent que le propriétaire ne soit plus en vue pour le subtiliser. Et ils n’hésitent pas à briser la vitre d’une voiture ou à sauter par-dessus une clôture !

Et si vous pensez que votre chien ne se laisserait jamais approcher par un inconnu, détrompez-vous. Les voleurs ont en réalité plus d’un tour dans leur sac. Par exemple, ils peuvent appâter votre animal avec des friandises, voire même avec des somnifères.

2. Être vigilant dans les lieux publics

Lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics, notamment s’ils sont relativement fréquentés, comme sur un marché ou sur une avenue touristique, soyez particulièrement vigilant. En effet, il arrive parfois que les voleurs de chiens procèdent à des vols à l’arrachée. Comme ils le feraient pour des sacs à main.

Pour ce faire, ils foncent droit sur vous et, tout en vous bousculant, vous arrachent la laisse des mains, voire même vous prennent votre chien des bras. Et, en règle générale, tout se passe tellement vite que vous n’avez même pas le temps de réagir. À noter que ce type de vol a plus souvent lieu avec des chiens de petite taille, faciles à transporter, comme les Chihuahuas, les Jacks Russell ou encore les Yorkshires.

3. Identifier votre chien

Cela peut sembler surprenant, mais il arrive que les chiens volés le soient parce qu’ils sont confondus avec… des chiens abandonnés ou errants ! En effet, en pensant bien faire, certaines personnes récupèrent des chiens qu’ils trouvent dans la rue, les pensant livrés à eux-mêmes ou abandonnés par leurs propriétaires.

chien caresse
Crédits : iStock

Pour éviter cette confusion, n’hésitez pas à inscrire votre numéro de téléphone sur le collier de votre chien et, surtout, à l’identifier à l’aide d’une puce électronique. Pensez également à garder les coordonnées inscrites sur cette dernière à jour. De cette façon, si quelqu’un venait à récupérer votre boule de poils et à l’emmener chez le vétérinaire ou dans un refuge, vous pourrez immédiatement être prévenu.

Par ailleurs, le fait d’identifier son chien ou de le faire tatouer est un gage de sécurité. En effet, une puce ou un tatouage ne peuvent pas être effacés, sauf avec une opération chirurgicale. Et cela a tendance à rebuter les voleurs…

4. Variez les itinéraires de promenade

Les voleurs de chiens peuvent parfois préméditer leur vol après avoir repéré un chien dans la rue. Ils décident alors de suivre le propriétaire afin de connaître ses habitudes de promenade et son itinéraire. De cette façon, ils peuvent choisir le meilleur moment et le meilleur endroit de la promenade pour accomplir leur méfait.

Pour éviter d’être pisté, pensez à varier vos itinéraires de promenade. D’autant plus que cela ravira probablement votre chien !

5. Méfiez-vous de ceux qui posent trop de questions

Méfiez-vous des personnes qui viennent vous aborder dans la rue et qui s’intéressent de trop près à votre chien. Plus elles posent de questions, plus c’est suspect.

De même, ne criez pas sur tous les toits que vous avez acheté votre chien, et encore moins à quel prix ! En effet, plus votre chien a de la valeur, plus il peut être la cible des voleurs…

Le chiffre à connaître : 70 000 chiens sont volés en France chaque année !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :