in

7 gestes à adopter pour tout propriétaire de chien écolo

Crédits : Sergei Gnatiuk/iStock

Les animaux de compagnie, et notamment les chiens, jouent un rôle dans le réchauffement et la pollution de la planète. Et pour cause, ils ont eux aussi une forte empreinte carbone ! La raison principale ? Les nombreuses croquettes qu’ils mangent ! Pour être fabriquées, ces croquettes engendrent l’exploitation de nombreuses ressources : l’élevage, le transport, l’abattage d’animaux et la transformation de leur viande en croquettes entre autres.  Si vous avez envie de respecter l’environnement et d’avoir un chien “eco-friendly”, il vous suffit de suivre ces quelques conseils !

1. Bannissez le plastique !

La Terre est littéralement étouffée par les déchets plastiques. Et pour cause, ce matériau met jusqu’à 1 000 ans pour se décomposer entièrement dans la nature. Pour cette raison, de plus en plus de consommateurs se tournent vers le zéro déchet, un mode de vie durable et responsable qui permet de réduire l’impact négatif que chacun a sur la planète.

Et pour parvenir à un monde sans déchets, la première chose à faire est de bannir le plastique de votre vie… et de celle de votre chien. Pas facile, mais possible !

Par exemple, au lieu d’acheter des jouets en plastique à votre toutou, privilégiez des jouets fabriqués à partir de matériaux naturels et/ou recyclés. Veillez également à ce qu’ils soient solides afin qu’ils durent plus longtemps. Et sachez qu’il est également possible que vous fabriquiez vous-même ses joujoux !

Enfin, si votre chien n’utilise plus certains jouets, ne les jetez pas. Préférez les donner à des refuges.

2. Optez pour le bio

Vous avez pour habitude de manger bio ? Et pourquoi pas votre chien ! Lui non plus n’a pas envie que sa nourriture soit gorgée de pesticides

Pour encourager l’agriculture durable et naturelle tout en préservant la santé de votre chien, n’hésitez pas à passer aux croquettes bio. Ces dernières ne contiennent pas de produits chimiques et ne sont pas plus chères qu’une marque de qualité. Encore mieux, il est même parfois possible de les acheter en vrac !

chien mange gamelle
Crédits : iStock

À noter qu’une alimentation maison est également envisageable, à condition d’en discuter au préalable avec votre vétérinaire.

3. Privilégiez les produits naturels

Si vous avez pour habitude de donner un bain à votre chien plusieurs fois par an, il est recommandé de choisir ou de fabriquer un shampoing bio.

De même, dans la maison, pour nettoyer les petits pipis de votre chien par exemple, n’hésitez pas à troquer vos produits ménagers habituels pour du vinaigre blanc. Ce produit naturel, et donc respectueux de l’environnement, est tout aussi efficace pour nettoyer et désinfecter toutes les surfaces. N’hésitez pas toutefois à le mélanger avec un peu d’eau.

Par ailleurs, une bonne alternative naturelle au liquide vaisselle pour nettoyer les gamelles de votre chien est le savon de Marseille.

4. Ramassez ses crottes

Que ce soit en ville, à la campagne ou dans votre jardin, il est vivement recommandé de ramasser les crottes de votre chien. La raison ? Votre chien est porteur d’agents pathogènes différents de ceux des animaux sauvages. Or, si ces derniers venaient à entrer en contact (en reniflant, en léchant…) avec les selles de votre toutou, ils pourraient tomber malades, voire même mourir.

De plus, contrairement à une idée reçue, les crottes des chiens ne sont pas “bonnes” pour la couche terrestre. Et pour cause, les chiens ne mangent pas d’aliments naturels, à l’inverse des loups par exemple. Au contraire, plus une crotte de chien reste longtemps au même endroit, plus les bactéries ont le temps de se développer et de polluer la terre.

chien excréments
Crédits : iStock

À noter qu’il vaut mieux privilégier les sacs biodégradables, fabriqués à partir de matières végétales, pour ramasser les crottes de votre chien. En effet, ces derniers peuvent ensuite être mis au compost !

5. Brossez-le dehors

Cette astuce écologique peut sembler un peu étonnante, et pourtant… Vous avez peut-être pour habitude de brosser votre chien plusieurs fois par semaine. Dans ce cas, vous vous retrouvez probablement avec des touffes, voire des montagnes de poils. Et ces derniers finissent toujours à la poubelle.

En réalité, il existe un moyen de recycler les poils de votre chien, leur donner une seconde vie en quelque sorte. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de brosser votre toutou à l’extérieur ou de laisser ses pelotes de poils dans la nature, notamment au printemps. La raison ? Les animaux sauvages, et plus particulièrement les oiseaux, pourront alors s’en servir pour fabriquer leur nid !

Par ailleurs, sachez que les poils de votre chien peuvent également être mis au compost, comme n’importe quel autre déchet organique.

6. Adoptez dans un refuge

La prochaine fois que vous voudrez accueillir un nouvel animal dans votre foyer, pensez à l’adopter en refuge. En effet, des millions d’animaux sont abandonnés chaque année et parmi eux se trouve forcément l’animal qui vous correspond. Autant donc ne pas augmenter la population de chiens en adoptant dans un élevage ou une animalerie.

Et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, tous les animaux de refuge ne sont pas vieux ni malades ! Il est régulièrement possible de trouver des chiots ou des chatons. De plus, nombreux sont les chiens qui ont une merveilleuse personnalité et qui ont été abandonnés simplement parce que leurs maîtres ne voulaient plus s’en occuper.

7. Pensez à la stérilisation

Pour éviter que le nombre d’animaux abandonnés continue d’augmenter, il est vivement conseillé de faire stériliser votre chien.

D’autant plus que la stérilisation est bénéfique pour sa santé puisqu’elle permet d’éviter des affections graves et potentiellement mortelles, comme les tumeurs mammaires ou des testicules ou encore les infections de l’utérus.

Source

Vous aimerez aussi : 

5 choses que tout futur propriétaire de chien doit savoir

6 bonnes raisons d’adopter un vieux chien

Faites une bonne action : adoptez un chien de laboratoire !