in

Les pratiques touristiques qui malmènent les animaux

Crédits : carrick777/Pixabay

Les animaux sont régulièrement utilisés et exploités en ces périodes de vacances. Afin de satisfaire les touristes, de nombreux parcs proposent des attractions avec des animaux sauvages. De quoi soulever un élan de colère pour les associations qui œuvrent à la protection des animaux et des espèces sauvages.

Les animations avec des animaux sont aujourd’hui monnaie courante dans de nombreux parcs d’attractions. Seulement derrière ces attractions qui semblent réjouir les touristes se cachent en fait de nombreuses maltraitances, mais aussi un véritable mal-être pour les animaux. C’est la raison pour laquelle les associations de protection des bêtes tirent la sonnette d’alarme.

Des animaux en détention

C’est un des arguments de nombreuses associations de protection des animaux, et notamment de l’ONG internationale World Animal Protection. Cette dernière met en avant le fait que ces animaux sont avant tout détenus dans des parcs. Or, ces parcs ne sont pas leurs milieux naturels.

Et, même si certains parcs tentent de réunir les conditions de leurs milieux d’origines, ces animaux sont bel et bien en captivité, et dans les pires des cas dans de terribles conditions. Avec seulement quelques mètres carrés de terrain de jeu, les animaux sauvages se rendent bien compte de leur malheur.

De nombreux cas de maltraitance

Le second argument des associations de protection animale est celui des mauvais traitements. En effet, les animaux présents dans les parcs de loisirs et qui effectuent des tours à la demande des dresseurs subissent dans de nombreux cas des maltraitances.

nage avec dauphins
Crédits : Pxhere

Les animaux sauvages ne sont pas conditionnés pour répondre aux ordres de l’Homme. Et s’ils obéissent, c’est parce qu’ils ont été contraints et forcés de le faire. Le simple fait de se faire approcher par l’Homme n’est pas quelque chose de naturel pour eux. Cependant, de nombreuses attractions proposent par exemple de nager avec des dauphins, de caresser des lions ou encore de monter à dos d’éléphant. Des activités opposées à leur instinct naturel.

Pratiquer un tourisme responsable

Pour que ce genre de pratiques cesse, il faut absolument éviter les parcs d’attractions qui pratiquent ces d’activités. En règle générale, les activités nécessitant la présence d’animaux sauvages sont à éviter.

Sur le même sujet, relisez notre article sur une maman qui écrit un mot à la maîtresse de son fils pour le dispenser d’une sortie à Marineland.

Source

Vous aimerez aussi :

Horrible : une nouvelle mode consiste à transformer des scarabées vivants en bijoux !

Il y a désormais plus de tigres domestiques aux États-Unis que de tigres sauvages dans le monde… Consternant !

Après avoir passé 20 ans à “danser” dans la rue pour amuser les touristes, cet ours est envoyé dans l’un des pires zoos du monde…