in

Après avoir passé 20 ans à “danser” dans la rue pour amuser les touristes, cet ours est envoyé dans l’un des pires zoos du monde…

Crédits : iStock

Alors que de nombreux animaux sont aimés et choyés, d’autres n’ont vraiment pas de chance. C’est le cas de cet ours qui a passé les 19 premières années de sa vie à faire le pitre pour amuser la galerie, le tout enchaîné par le museau, et qui n’a été sorti de cette galère que pour être envoyé dans une minuscule cage dans le pire zoo du monde. Révoltant.

Un ourson volé à sa mère

C’est dans la nature qu’est né l’ours Rangila, il y a 19 ans de cela. Mais, alors qu’il n’était encore qu’un ourson, des braconniers l’ont volé à sa mère pour le vendre sur le marché noir au Népal. L’homme qui l’a acheté a alors immédiatement pensé avoir trouvé le bon filon. Il décide d’entraîner le petit ours à danser dans la rue afin d’attirer les touristes. Et ce malgré l’interdiction en vigueur au Népal.

Pour cela, il perce le museau de Rangila avec une aiguille et fait passer une corde à l’intérieur afin de pouvoir contrôler l’animal en toute circonstance. Il ne lui suffisait que de tirer sur la corde pour faire bouger Rangila. Un jeu d’enfant, en somme. On imagine la torture qu’a dû endurer cet animal sauvage durant des années, forcé de danser sous peine de subir d’atroces souffrances.

Quand le destin s’acharne…

Mais en janvier 2018, un mince espoir est né pour l’ours Rangila et l’une de ses congénères de 17 ans, également réduite en esclavage dans la rue. Les associations de protection des animaux World Animal Protection et l’Institut Jane Goodall ont convaincu les propriétaires de ces deux ours de les leur confier afin qu’ils finissent leur misérable vie dans un lieu plus approprié.

Les propriétaires des deux animaux ayant accepté la proposition, il était convenu que Rangila et sa compagne d’infortune, Sridevi, soient conduits au Wildlife SOS Sanctuary, en Inde. Mais les ours n’arriveront jamais à destination. En effet, durant le voyage, les associations ont eu une mauvaise nouvelle. Elles ont appris qu’ils avaient été illégalement transférés dans le pire zoo du Népal, le zoo de Jawalakhel. Ce zoo est célèbre pour son manque de préoccupation en ce qui concerne le bien-être de ses pensionnaires.

Et les associations avaient raison de s’inquiéter… Peu de temps après l’arrivée des animaux au zoo, les autorités népalaises leur ont appris la mort de Sridevi.

“Nous sommes ravagés d’apprendre la mort de Sridevi“, a confié la World Animal Protection. “Notre récent sauvetage avait pour but de lui donner une vie loin de la cruelle captivité et son bien-être était notre priorité absolue. Nous espérions qu’elle vivrait le reste de sa vie sans danger dans un environnement stimulant.”

Quant au sort de Rangila, il est désormais plus qu’incertain. En effet, de récentes vidéos ont montré l’animal enfermé dans une minuscule cage à faire les cent pas. Comment ne pas devenir fou après avoir vécu tant d’épreuves traumatisantes ?

Source

Vous aimerez aussi :

VIDÉO : deux oursons traversent un lac de la plus curieuse des façons…

5 choses à faire en cas de rencontre avec un ours

VIDÉO : les images spectaculaires d’un combat acharné entre une ourse et un tigre