in

Poules : voici la liste de leurs prédateurs en France !

Crédits : Quest Pacifica / iStock

Si vous avez décidé d’installer un poulailler dans votre jardin, sachez que vous devrez protéger ce dernier d’éventuelles intrusions. Mais ce n’est pas tout, l’enclos aussi devra être sécurisé. Et pour cause, les poules ont de nombreux prédateurs, parfois insoupçonnés. Et le danger peut venir de partout : de terre comme des airs !

Les prédateurs terrestres

1. Les chiens

Certains chiens n’ont aucun problème avec les poules. D’autres s’amusent à les prendre en chasse, uniquement pour le plaisir de leur courir après. Mais pour d’autres encore, ces volailles se révèlent être de véritables proies. Ainsi, il n’est pas rare que des chiens tuent des poules, et ce qu’il s’agisse de chiens errants ou de chiens domestiques.

chien
Crédits : Liam Kent / iStock

2. Les chats

Les chats domestiques ne sont pas, pour la plupart, des prédateurs des poules. En revanche, ce n’est pas le cas des chats errants et des chats sauvages. Mais les félins ont tendance à s’attaquer aux petites poules, voire aux poussins qu’ils considèrent comme de petits oiseaux.

chat maine coon
Crédits : Tylinek / iStock

3. Les renards

C’est le prédateur des poules par excellence. Et pour cause, ce petit rusé est tout à fait capable d’escalader un grillage, voire même de creuser un trou pour accéder au poulailler. Ses attaques ont lieu le plus souvent la nuit, en période de reproduction, c’est-à-dire de février à juin. Mais attention, elles peuvent également survenir le jour.

Et, lorsqu’un renard s’attaque à des poules, il repart avec ses victimes et les laisse rarement sur place. En général, il ne laisse derrière lui qu’un tas de plumes.

renard
Crédits : Kaz/Pixabay

4. Les fouines, les martres, les belettes, les putois et les ratons laveurs

Ces cinq espèces de petits mammifères carnivores sont des prédateurs redoutables pour les poules. En effet, les fouines, les martres, les putois et les belettes peuvent se faufiler dans de minuscules trous afin d’accéder à l’intérieur du poulailler. Et une fois qu’ils y sont, ils peuvent s’en prendre non seulement aux poules mais également à leurs poussins et à leurs oeufs.

Toutefois, ce sont le plus souvent les fouines qui sont à l’origine des attaques de poules. Les poules sont alors laissées sur place, généralement mutilées.

fouine
Crédits : scigelova / iStock

5. Les rats

Attirés par les reste de nourriture, les rats peuvent eux aussi faire une incursion dans le poulailler. Dans ce cas, ils ne s’attaqueront pas aux poules, trop grosses pour eux, mais plutôt aux poussins et aux oeufs.

rat
Crédits : British Pest Control Association/Flickr

6. Les serpents

Eh oui, les serpents aussi, comme les couleuvres et les vipères, peuvent représenter une menace pour les poules. Mais là aussi, ils seront plutôt intéressés par les oeufs, voire par les poussins. À noter que, contre les serpents, la méthode la plus efficace semble être d’adopter un coq !

serpent vipère
Crédits : iStock

Bon à savoir : il semblerait que les hérissons soient également en mesure d’attaquer des poules ! De là à les tuer, en revanche, rien n’est moins sûr…

Les prédateurs aériens

7. Les rapaces

Les rapaces, comme les buses, s’en prennent régulièrement aux poussins qu’ils emportent dans leurs serres. D’où l’intérêt d’installer une volière au niveau de l’enclos.

buse
Crédits : Lukasz Lukasik / Wikipédia

8. Les corvidés

Les pies, les corbeaux et les corneilles peuvent aussi s’en prendre aux poussins, mais cela reste plus rare. En revanche, ils n’hésitent pas à se servir lorsqu’ils aperçoivent des oeufs.

corbeau
Crédits : Mark Winterbourne/Wikimedia Commons