in

Les koalas meurent de soif… et c’est de notre faute

Crédits : StockSnap/Pixabay

Le réchauffement climatique, tout le monde en parle et pourtant peu de personnes agissent. L’impact est grand autant sur les humains que les animaux, les végétaux… toute la planète en réalité. Ainsi, des scientifiques ont remarqué un changement soudain chez les koalas. Brutalement, ces animaux protégés se sont mis à boire des litres et des litres d’eau. Mais pourquoi ?

Nous sommes tous responsables

C’est la première fois dans l’histoire des animaux que les koalas se mettent à boire autant d’eau. Les koalas meurent de soif ! Ils ont tellement soif qu’ils vont chercher l’eau là où ils peuvent : gouttières, flaques d’eau… Et même quand ils sont censés dormir ils continuent de chercher à s’hydrater. Et tout ça, c’est à cause de nous.

Le réchauffement climatique engendre une sécheresse qui agit sur toutes les sources de nourriture. Ainsi, les feuilles d’eucalyptus, qui constituent l’alimentation principale des koalas, sont désormais moins riches en eau qu’elles ne l’étaient auparavant. Or, les koalas refusent de les manger si elles contiennent moins de 55 % d’eau. Ils passeraient donc environ 10 minutes par jour à boire !

Les vagues de chaleur sont vraiment dangereuses, et dans ces périodes il faut donc surveiller les koalas au risque de les perdre. Certaines personnes, dont des gardiens de zoos ou des gardiens de la nature, installent des stations d’eau un peu partout pour leur permettre de se réhydrater. Mais l’heure est grave, il reste moins de 100 000 koalas sauvages dans le monde et ils sont plus vulnérables que jamais. Les stations d’eau les aident, mais ce n’est que le début de la fin…

Koalas Are Suddenly Drinking Tons Of Water Because Of Climate …

Koalas are dying of thirst — and it's all because of us 😞

Publiée par Dodo Impact sur Lundi 17 avril 2017

Source

Vous aimerez aussi :

10 gestes à faire au quotidien pour sauver les animaux menacés d’extinction

5 animaux communs en France qui auront disparu d’ici 10 ans

En 2080, 50% des espèces animales auront disparu de la surface de la Terre