in

France : 10 espèces invasives que vous devriez connaître

Crédits : iStock
France : 10 espèces invasives que vous devriez connaître
noté 5 - 5 votes

Une espèce invasive est une espèce exotique (qui vient d’ailleurs) introduite par l’Homme, le plus souvent accidentellement, dans un écosystème qui n’est pas son habitat d’origine. L’espèce s’adapte alors tellement bien à son nouveau milieu qu’elle en vient à causer de gros dégâts sur la biodiversité. Selon l’Union Internationale pour la conservation de la nature (UICN), les espèces exotiques invasives seraient même « la deuxième plus grande menace pour la biodiversité après la destruction des habitats naturels ». Petit tour d’horizon des espèces qui menacent la biodiversité française.

1. L’écureuil gris

Originaire d’Amérique du Nord, l’écureuil gris, qui peut aussi être brun ou même noir, pose de sérieux problèmes environnementaux en Europe, et notamment en France. En effet, il provoque non seulement des dégâts sur les arbres en saccageant leur écorce, mais aussi sur la population de son cousin, l’écureuil roux.

Ainsi, il a tendance à s’approprier son territoire, l’écureuil gris étant plus gros et donc plus fort que l’écureuil roux. De plus, il est porteur sain d’un virus qui tue l’écureuil roux, le décimant de plus en plus.

écureuil gris
Crédits : Ken Thomas/Wikipédia

2. L’écrevisse américaine

Importée d’Amérique du Nord à la fin du XXe siècle pour l’élevage, l’écrevisse américaine pullule désormais partout : les rivières, les lacs, les plans d’eau… Plus grosse et plus résistante que les autres espèces d’écrevisses, elle n’a presque pas de prédateurs naturels et mange tout sur son passage. De plus, lors de son importation, elle a amené avec elle un virus qui a décimé la population d’écrevisses natives de France.

écrevisse américaine
Crédits : Astacoides/Wikimedia Commons

3. La tortue de Floride

Originaire d’Amérique du Nord, la tortue de Floride a été importée en France pour être commercialisée. En effet, cette tortue d’eau douce est très appréciée comme animal de compagnie… Elle se distingue de ses cousines par les taches rouges qu’elle possède au niveau de la tête. Seul petit problème : elle a un appétit incroyablement vorace et a tendance à dévorer tout ce qui se trouve sur son chemin.

Ainsi, si elle est relâchée dans la nature, comme cela a souvent été le cas, elle pompe toutes les ressources alimentaires, menaçant non seulement la survie de ses cousines autochtones mais également la faune locale. D’autant plus qu’elle a une espérance de vie de 50, voire parfois 100 ans…

tortue de floride
Crédits : Brent Myers/Flickr

4. Le frelon asiatique

Le frelon asiatique vient, comme son nom l’indique, d’Asie. Il a été introduit accidentellement en Europe, et notamment en France après avoir voyagé caché sur un container. Même si cet insecte ressemble comme deux gouttes d’eau à notre frelon européen, quoique plus petit et de couleur plus foncée, il est bien plus redoutable.

En effet, il a la fâcheuse manie de manger nos abeilles et de s’attaquer à nos vergers. Or, les abeilles étant déjà en voie de disparition, l’arrivée du frelon asiatique est un mauvais présage de plus pour leur survie…

frelon asiatique
Crédits : Danel Solabarrieta/Flickr

5. Le ragondin

Arrivé d’Amérique du Sud au XIXe siècle, le ragondin est plus proche du castor que du rat. Remis en liberté après la cessation des élevages, le ragondin a depuis proliféré dans les rivières, les marais et autres étangs du pays.

Grand consommateur de plantes aquatiques, il n’hésite pas non plus à détruire les nids d’oiseaux aquatiques ainsi que les berges des cours d’eau où il s’installe. De plus, l’absence de prédateurs naturels entraîne sa multiplication.

ragondin
Crédits : Lucas Fernandez/Wikipédia

6. Le raton laveur

Malgré sa bouille adorable, le raton laveur, originaire d’Amérique du Nord, a envahi de nombreux départements. Les dégâts qu’il cause dans les cultures ainsi que sa tendance à manger tout et n’importe quoi ont fait de cet animal opportuniste un « nuisible ». D’autant plus qu’il empiète grandement sur la nourriture des fouines et des martres…

raton laveur
Crédits : iStock

7. L’ibis sacré

Arrivé d’Égypte à la fin des années 1980, l’ibis sacré est un oiseau particulièrement magnifique mais aussi très malin. En effet, alors qu’il était gardé dans les parcs zoologiques de France, il s’en est peu à peu échappé. Depuis, il s’est multiplié et a provoqué de nombreux dommages sur la faune locale. En effet, ce volatile a pour habitude de gober les œufs d’autres oiseaux…

ibis sacré
Crédits : Tony Brierton/Wikipédia

8. La grenouille-taureau

Venue tout droit des États-Unis, et plus particulièrement de Floride, par le biais d’un particulier, la grenouille-taureau a de quoi faire peur. En effet, cet amphibien est tellement gros qu’il est capable de manger… des poules ! Mais également des tortues, des chauves-souris ou encore des petites grenouilles. Or, cette énorme grenouille n’a pas de prédateurs naturels et a donc tendance à croître de manière très expansive, menaçant l’écosystème.

grenouille taureau
Crédits : Cephas/Wikipédia

9. Le goujon asiatique

Le goujon asiatique est un petit poisson argenté venu d’Asie de l’Est il y a plus de 50 ans et qui a envahi les cours d’eau d’Europe. Le problème est que ce poisson véhicule un très ancien parasite, auparavant présent uniquement en Chine, qui s’avère être mortel pour la plupart des autres espèces de poissons ainsi que pour les amphibiens.

goujon asiatique
Crédits : Harka/Wikipédia

10. L’érismature rousse

Ce petit canard américain représente une véritable menace pour sa cousine l’érismature à tête blanche. En effet, l’érismature rousse se reproduit avec l’érismature à tête blanche, provoquant peu à peu la disparition de cette dernière…

érismature rousse
Crédits : keith ellwood/Flickr

Source

Vous aimerez aussi :

Vous avez déjà vu cet insecte chez vous ? Tant mieux, il est TRÈS utile !

Moustiques : à quoi peuvent-ils bien servir ?

Top 5 des insectes les plus dangereux de France