in

Mon chien vomit : 5 réflexes à avoir absolument

chien labrador couché animal
Crédits : Chalabala / iStock

Lorsqu’un chien vomit, c’est bien souvent le signe d’une gastrite ou d’une intoxication. S’il a déjà vomi ce qu’il a mangé auparavant et que son estomac est vide, il éjecte alors de la mousse blanche qui est en réalité un mélange de sucs gastriques. Parfois, dans ce cas-là, le chien peut même régurgiter de la bile jaune. Ainsi, lorsqu’il vomit de la mousse blanche, c’est simplement parce qu’il n’a plus rien dans son estomac. Mais que faire pour stopper ces vomissements ? 

1. Un jeûne temporaire

Si les vomissements de votre chien ne sont pas trop abondants et qu’il ne montre aucun autre symptôme, il est conseillé de le mettre à la diète pendant 8 à 12 heures. Mais en lui laissant toujours une gamelle d’eau fraîche à disposition.

À la fin du jeûne – et s’il n’a pas vomi à nouveau -, redonnez-lui son alimentation habituelle, mais de façon progressive (un quart de gamelle le premier repas, puis une demie gamelle le second repas, etc.). Si votre chien continue à vomir au bout de 24 heures, contactez en urgence un vétérinaire.

Et si les vomissements de votre chien sont très fréquents et qu’il présente d’autres symptômes (diarrhée, fatigue, fièvre…), ou s’il s’agit d’un chiot ou d’un chien âgé ou malade, rendez-vous immédiatement chez le vétérinaire.

2. Un pansement gastrique

Afin de réduire l’acidité de l’estomac et donc soulager l’inflammation, il existe des pansements gastriques pour chiens qui agissent comme des protecteurs de l’estomac. Souvent vendus sous forme de liquides, ils peuvent être achetés en pharmacie ou chez un vétérinaire.

Si votre chien est victime de vomissements chroniques, comme c’est souvent le cas des chiens à museau écrasé par exemple (Bouledogue Français, Cavalier King Charles…), il peut être utile d’en avoir toujours à la maison. De cette façon, vous serez apte à réagir rapidement lors de la prochaine crise de vomissements.

chien
Crédits : LSOphoto / iStock

3. Un médicament

Si vous vous rendez chez le vétérinaire, ce dernier prescrira certainement à votre chien un antiémétique afin de stopper les vomissements. Dans ce cas, il sera nécessaire de poursuivre le traitement à la maison le temps indiqué par le vétérinaire.

4. Des repas fractionnés

Afin de prévenir les vomissements de votre toutou, pensez à bien fractionner ses repas tout au long de la journée. En effet, la digestion sera plus facile pour lui s’il mange sa ration quotidienne de croquettes en 2 ou 3 fois (matin, midi et soir par exemple).

À noter que si cela semble compliqué pour vous en matière d’organisation, vous pouvez peut-être investir dans un distributeur automatique de croquettes ?

5. Une alimentation de qualité

La qualité de l’alimentation est à l’origine de la santé de votre chien. Une bonne alimentation qui apporte tous les nutriments nécessaires à votre animal et qui est facilement digeste devrait empêcher votre chien d’être victime de gastrites.

Si vous ne savez pas quelles croquettes pourraient convenir le mieux à votre chien, n’hésitez pas à lire notre article sur le sujet !