in

Urgences : comment connaître le numéro du vétérinaire de garde ?

Crédits : iStock

Il est 18 h passées, ou bien nous sommes dimanche ou un jour férié, et votre animal de compagnie nécessite des soins d’urgence. Soit parce qu’il a un fait un malaise, parce qu’il s’est fait mal ou encore parce qu’il semble très malade. Votre vétérinaire habituel étant fermé, vous n’avez pas le choix, vous devez contacter un vétérinaire de garde. Mais comment le trouver ? 3 solutions s’offrent à vous. 

1. Appelez votre vétérinaire habituel

Pour connaître le numéro du service d’urgence vétérinaire le plus proche de chez vous, contactez votre cabinet vétérinaire habituel, même s’il est fermé. En effet, son répondeur doit vous indiquer le numéro à contacter en cas d’urgence, même en dehors des heures d’ouverture. C’est le moyen le plus rapide et le plus simple pour connaître le numéro du vétérinaire de garde.

Pensez à le noter sur un bout de papier et, par la suite, à le garder affiché sur votre frigo, par exemple. Ainsi, à la prochaine urgence, vous serez à même de réagir le plus vite possible.

2. Appelez la police

La police et la gendarmerie sont dans l’obligation de vous communiquer le numéro de la clinique vétérinaire de garde la plus proche de chez vous. Si vous ne parvenez pas à joindre votre vétérinaire, n’hésitez donc pas à les contacter.

chien vétérinaire
Crédits : iStock

3. Cherchez sur Internet

Vous pouvez également taper sur Internet le nom de votre ville et le mot clé « urgences vétérinaires » ou « vétérinaire de garde » (exemple : Paris vétérinaire de garde). En quelques clics, vous devrez trouver le numéro du service de garde la plus proche de chez vous.

Quand appeler le vétérinaire de garde ? 

Une consultation vétérinaire en urgence la nuit, les week ends ou les dimanches et jours fériés a un coût. En effet, le tarif dépend du vétérinaire sur lequel vous tombez mais comptez généralement entre 70 et 120 euros. Sans compter les éventuels examens médicaux et interventions chirurgicales à réaliser si le pronostic vital de votre animal est engagé. Afin de ne pas dépenser une somme aussi conséquente pour rien, assurez-vous que votre animal semble vraiment mal en point.

Par exemple, s’il a du mal à respirer, s’il a des crises de convulsions ou encore s’il a du sang dans ses selles ou dans son vomi, c’est assurément une urgence vitale. Il peut par exemple s’agir d’une torsion d’estomac. S’il est pris en charge rapidement, cela pourrait lui sauver la vie.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à appeler le vétérinaire de garde pour lui demander conseil sur l’état de santé de votre boule de poils. En lui décrivant les symptômes que vous observez chez votre chien ou votre chat, il pourra vous dire si cela mérite une consultation en urgence ou si ça peut attendre le lendemain.

À noter que les mêmes recommandations s’appliquent pour les nouveaux animaux de compagnie !

Vous aimerez aussi :

Mon chien s’étouffe : le geste d’urgence à adopter

Le geste qui sauve : comment faire un massage cardiaque à son chat

Mon chien s’est fait mordre par un serpent : que faire ?