in

Pourquoi les poules prennent-elles des bains de poussière ?

poule bain de poussière
Crédits : Roman Kybus/iStock

Chaque animal possède ses rituels. Que ce soit pour séduire une femelle ou se construire un abri, les instincts du règne animal dictent les gestes à adopter pour la survie. Néanmoins, une attitude toute particulière nous intéresse ici. Celle concernant les poules, que vous avez peut-être déjà observée, et qui consiste à prendre des bains poussière en secouant énergiquement tout leur corps. Mais à quoi ce drôle de comportement peut-il bien servir ?

Comme bon nombre d’animaux, les gallinacés se doivent de conserver une certaine hygiène corporelle. Or, leurs plumes, composées principalement de kératine (la même matière que nos ongles), se salissent et se détériorent avec le temps. Qui plus est, des parasites comme les mites et les poux viennent y trouver refuge, restant fermement agrippés à leur hôte. À noter que les poux des poules demeurent un véritable fléau au sein de la basse-cour, mais une astuce imparable permet tout de même d’éliminer cette menace meurtrière.

Un processus de nettoyage bien carré

Les bains de poussière font donc partie du processus de nettoyage chez la poule. Pour commencer, cette dernière creuse un trou dans le sol. Elle s’y glisse ensuite et fait gonfler ses ailes pour se recouvrir de terre sèche tout en s’agitant frénétiquement. La poussière sert dans ce cas à lutter contre les nuisibles qui se cachent dans le plumage, en entravant leurs pores respiratoires ou en les délogeant par effet de friction. De plus, ce système de lavage permet de retirer les éléments gras qui se sont agglutinés au fil du temps, tout en absorbant le surplus d’humidité fiché entre les plumes.

poule
Crédits : Sonja Filitz/iStock

Une fois que c’est fait, la poule passe à la deuxième phase de l’entretien : le lissage des plumes. Après ce bain tonique, le gallinacé s’emploie alors à répartir de façon homogène les plumes précédemment agitées en tous sens.

La troisième et dernière étape du nettoyage repose sur le lustrage des plumes. Cela permet de retrouver l’imperméabilité dont les oiseaux ont tant besoin en leur apportant une résistance à l’air pour le vol, et une protection contre le froid et les intempéries. Pour ce faire, la poule récupère avec son bec une sorte de cire sur sa glande uropygienne (une sécrétion présente sur le croupion de la majorité des volatiles). Elle passe finalement en moyenne 30 minutes à parfaire sa toilette.

Les bains de poussière sont donc essentiels pour les gallinacés et participent à leur bonne santé. Cependant, malgré leurs efforts pour conserver un beau plumage bien fourni, il arrive que les poules perdent tout de même leurs plumes pour diverses raisons.

Questions et expressions concernant nos chers gallinacés

L’expression « nid de poule », qui désigne un creux sur la chaussée, provient donc de cette coutume hygiénique propre à l’espèce.

Par ailleurs, vous connaissez forcément cette légendaire question « qui de l’œuf ou de la poule ? » ! Eh bien! les chercheurs ont finalement réussi à apporter une réponse à cette énigme il y a quelques années, qui de prime abord semblait sans cesse se mordre la queue.

œuf pouleCrédits : danaibe12/iStock

Terminons ensemble cette rubrique avec cette phrase : « Quand les poules auront des dents », qui signifie qu’un évènement ne se produira jamais. L’expression n’est en réalité peut-être pas à prendre au sens sarcastique du terme. En effet, les ancêtres de nos poules modernes possédaient bel et bien des dents qui ont disparu depuis, ce qui a permis à l’animal de perdurer.