in

Algues : 6 moyens de limiter leur développement dans votre aquarium

Crédits : PublicDomainPictures / Pixabay

La croissance des algues est un phénomène naturel dans un aquarium d’eau douce. En revanche, elle peut vite devenir incontrôlable. Pour éviter que les algues n’envahissent votre aquarium et que leur présence ne se révèle nuisible pour vos poissons, voici quelques astuces à mettre en place. Le tout de façon entièrement naturelle, bien évidemment !

Bon à savoir : à partir du moment où l’eau ou les parois de votre aquarium deviennent vertes, c’est le signe qu’il y a urgence à agir ! En effet, les algues peuvent consommer une grande partie de l’oxygène d’un aquarium et déséquilibrer le pH de l’eau, menaçant la vie des poissons qui s’y trouvent.

1. Adopter des poissons mangeurs d’algues

Il existe de nombreuses espèces de poissons nettoyeurs qui permettent d’éliminer les algues vertes. De fait, il convient de choisir celle qui s’adaptera le mieux à votre aquarium et aux poissons qui vivent dedans.

Mais le choix de l’espèce dépend également du travail que vous souhaitez que les poissons nettoyeurs réalisent. En effet, certains vous débarrasseront des algues collées sur les vitres tandis que d’autres préféreront se concentrer sur celles installées au sol, sur les plantes ou encore sur les décors.

Attention toutefois, adopter des poissons mangeurs d’algues n’est une solution que si le développement des algues dans l’aquarium n’est pas encore hors de contrôle. Dans le cas contraire, cela ne servira à rien.

2. Ne pas suralimenter les poissons

En aquariophilie, il existe une règle de base : lorsque vous donnez à manger à vos poissons, toute la nourriture doit disparaître dans les 3 à 5 minutes. Si ce n’est pas le cas, et que des restes de nourriture tombent au fond de l’aquarium ou restent à la surface, c’est le signe que vous nourrissez trop vos poissons.

Or, ces restes constituent une excellente source de nourriture pour les algues, notamment lors de leur décomposition dans l’eau. Pour cette raison (mais aussi pour la santé de vos poissons), il est indispensable de bien doser la quantité de nourriture que vous leur donnez chaque jour. Mais aussi de retirer immédiatement le trop-plein de nourriture à l’aide d’une épuisette une fois que les poissons ont terminé leur repas.

Sans compter que la décomposition de la nourriture dans l’aquarium peut altérer rapidement la qualité de l’eau, mettant en danger vos poissons.

3. Nettoyer régulièrement l’aquarium

Il n’y a pas de secret, pour éviter que les algues n’envahissent votre aquarium, il est nécessaire de l’entretenir quotidiennement et de le nettoyer régulièrement. Concrètement, cela signifie changer au moins 10% de l’eau chaque semaine, nettoyer le sable et les vitres au moins une fois par semaine et effectuer un nettoyage approfondi de l’aquarium une à deux fois par mois.

aquarium nettoyage
Crédits : Tetiana Garkusha / iStock

Concernant le nettoyage approfondi, il s’agit de nettoyer le filtre, la pompe, les décorations et les plantes. Grâce à cet entretien régulier, les algues n’auront pas le temps de se développer. Sans compter que vos poissons évolueront dans une eau saine.

4. Privilégier la lumière artificielle

Peut-être en avez-vous déjà fait l’amère expérience : si vous placez votre aquarium à un endroit où il reçoit directement la lumière du soleil, les algues connaîtront une croissance extraordinaire.

Et pour cause, tout comme c’est le cas pour les plantes, les algues créent leur nourriture via la photosynthèse. Pour prospérer, elles ont donc nécessairement besoin de lumière. Ce n’est pas le cas de vos poissons qui, eux, n’ont pas besoin de soleil. Au contraire, il est préférable qu’ils l’évitent.

Ainsi, il est recommandé de privilégier la lumière artificielle. Si vous avez des plantes dans votre aquarium, il est bien évidemment nécessaire de laisser la lumière allumée 8 à 12h par jour. En revanche, si toutes vos décorations sont en plastique, alors vous pouvez ne l’allumer que quelques heures par jour. De cette façon, vos poissons se satisferont parfaitement de la lumière indirecte du jour et les algues seront beaucoup moins prolifiques.

5. Ajouter des plantes dans l’aquarium

Si jusque-là vous avez opté pour des plantes en plastique, plus faciles d’entretien, sachez qu’ajouter des plantes vivantes dans votre aquarium peut être un bon moyen de se débarrasser des algues. Ou, tout du moins, de limiter leur croissance.

La raison ? Les plantes et les algues se disputent les mêmes sources de nourriture. Or, s’il y a compétition, les algues ne pourront pas absorber autant de nutriments et ne pourront donc pas se développer à leur guise.

6. Éviter le surpeuplement

S’il y a trop de poissons dans l’aquarium, cela peut être bénéfique pour les algues. En effet, les déchets (phosphates et nitrates) produits par les poissons nourrissent les algues.

Or, plus il y a de poissons dans un petit espace, plus il y a de déchets et plus les algues peuvent s’en donner à coeur joie…

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :