in ,

Adopter un lapin ou un cochon d’Inde, comment choisir ?

Crédits : Mary Swift/iStock

Vous souhaitez accueillir un animal, mais vous ne savez pas encore lequel ? Si votre choix ne se porte pas sur un chien ou un chat, voici quelques informations à connaître sur nos amis herbivores. Ces indications vous aideront certainement à choisir entre adopter un lapin et un cochon d’Inde. 

Pourquoi adopter plutôt qu’acheter ?

Les élevages ou les jardineries sont catastrophiques pour nos petits protégés. Bien que ce marché soit de plus en plus pointé du doigt par les associations, il continue d’exister. L’adoption permet de sauver un animal dans le besoin, en lui assurant une bonne place dans un foyer. En effet, le nombre de lapins abandonnés est faramineux. Toutefois, cela ne se voit pas autant que les chats ou les chiens. Ces animaux étant plus petits et vifs, il est par ailleurs parfois plus compliqué de les récupérer dans la nature. De plus, leur domestication les a fortement fragilisés. Ils ne sont donc pas aptes à vivre en étant livrés à eux-mêmes.

cochon d'Inde et lapin
Crédits : Osobystist/iStock

Différentes associations et refuges se mobilisent pour venir en aide aux animaux comme les souris, rats, hamsters, cochons d’Inde, chinchillas, lapins, etc. Bien qu’ils passent plus inaperçus, ces abandons existent malheureusement bel et bien, d’où l’importance d’avoir recours à l’adoption pour les secourir.

Si vous souhaitez adopter un lapin ou cochon d’Inde, il faut savoir qu’ils sont tous les deux grégaires. Mais comment choisir entre les deux quand on hésite ?

Zoom sur le lapin

Les lapins ne doivent alors pas vivre seuls, afin d’être les plus heureux possible. Ces petits animaux sont très sensibles et craintifs. Il faut donc les manipuler avec précaution et être très attentif à leur bien-être. En effet, le moindre arrêt de transit peut leur être fatal.

Le lapin a également besoin de beaucoup d’espace et doit être en liberté totale ou semi-liberté. Vous l’aurez compris : le garder dans une cage n’est pas du tout adapté. Par ailleurs, il doit se défouler, mais aussi pouvoir s’exprimer et courir autant qu’il le souhaite, tout en pouvant se réfugier quelque part. De plus, le calme et la sérénité sont à privilégier. Il est donc important d’être très doux avec cet animal.

lapin
Crédits : iStock

Le lapin est donc un animal qui convient plus aux adultes. Sa durée de vie est en moyenne de 10 ans, mais il peut parfois atteindre 12, voire 14 ans. Il est important d’en avoir conscience avant d’en accueillir un. En effet, comme pour toutes les adoptions, ce doit être une décision mûrement réfléchie.

Deux femelles ne peuvent pas cohabiter même si elles sont toutes les deux stérilisées. En effet, elles sont très territoriales et bien qu’elles puissent s’entendre au début, il est possible qu’elles se bagarrent du jour au lendemain. Deux mâles ensemble ne sont pas une solution non plus. Malheureusement, ils peuvent se tolérer comme très vite se détester et se blesser fortement. La cohabitation idéale est donc un mâle et une femelle stérilisés. Cependant, c’est aussi envisageable avec un chat ou un chien !

Zoom sur le cochon d’Inde

Le cochon d’Inde aime la compagnie et en a besoin pour être heureux. Plutôt sociable, il s’acclimate facilement aux autres animaux. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il reste fragile et méfiant. De nature affectueuse et curieuse, il est généralement plus pacifiste envers les humains que son copain aux grandes oreilles.

cochons d'inde
Crédits : sobakabarobaka/iStock

Sa durée de vie est en moyenne autour de 6/7 ans. Par ailleurs, il est important qu’il soit en liberté ou semi-liberté avec des cachettes et suffisamment d’espace pour se dépenser et se dégourdir les pattes. Deux femelles peuvent parfaitement cohabiter. Toutefois, ce sera plus difficile avec deux mâles.

Alors, faut-il adopter un lapin ou un cochon d’Inde ?

Comme vu précédemment, ces deux animaux doivent vivre accompagnés. Bien qu’ils s’entendent très bien, il est déconseillé de les avoir en même temps. En effet, ils n’ont pas la même alimentation (l’un doit toujours être supplémenté en vitamine C, l’autre non) ni le même mode de vie. De plus, le lapin peut facilement transmettre des maladies au cobaye.

Que vous décidiez d’adopter un lapin ou un cochon d’Inde, cela nécessite dans tous les cas d’avoir du temps à leur consacrer. Bien qu’ils puissent être discrets, ces animaux ont en effet besoin d’interactions avec leurs maîtres. De ce fait, ils ne doivent pas rester en cage en étant sortis seulement occasionnellement. Par ailleurs, ce ne sont pas des jouets et ils n’apprécient pas toujours d’être portés. Il ne faut donc pas insister si cela les met en panique.

lapin sur canapé
Crédits : howard bouchevereau/Unsplash

Si vous souhaitez adopter un petit animal et que vous avez des enfants, attendez qu’ils aient au moins 8 ans afin qu’ils soient doux et compréhensifs avec ces boules de poils. Plus facilement sociable, le cochon d’Inde sera plus adapté pour les foyers avec enfants. Plus craintive, notre boule de poils aux grandes oreilles n’appréciera en effet pas forcément autant les câlins que son camarade et le vivra moins bien. Le lapin est au final plutôt un animal pour adulte au vu de ses préférences sociales et de son tempérament.