in

Cohabitation entre plusieurs chiens : 5 conseils pour que tout se passe bien

Crédits : iStock

Que vous mourriez d’envie d’adopter un deuxième chien, que vous partiez en vacances avec un couple d’amis qui en possède un ou que vous gardiez celui de la voisine pendant quelques jours, les conseils sont les mêmes pour que la cohabitation entre les deux toutous soit réussie !

1. Faites-les se rencontrer en terrain neutre

Les deux chiens ne doivent pas se rencontrer pour la première fois chez vous ou chez quelqu’un d’autre. La rencontre doit se faire en terrain neutre pour éviter toute histoire de territoire.

Dans un premier temps, partez vous promener et lâchez les chiens pour qu’ils puissent se rencontrer librement et de manière détendue (en pouvant fuir si rien ne se passe comme prévu). Avant la cohabitation, il est préférable de les faire se rencontrer plusieurs fois et le plus régulièrement possible pour qu’ils s’habituent l’un à l’autre.

2. Soyez détendu

Le plus important lors de cette rencontre, c’est votre comportement et votre état d’esprit. Il faut absolument que vous soyez détendu, car les chiens ressentent particulièrement bien lorsque quelqu’un est stressé. Si vous êtes angoissé par la rencontre, le chien risque de l’être aussi. Par conséquent, il sera plus méfiant et plus sur la défensive qu’il ne l’est en général. Soyez vigilant quant à votre attitude et reportez la rencontre si vous n’êtes pas dans un bon jour.

Le pire qui puisse se passer est une simple bagarre entre chiens et il faut savoir qu’il s’agit bien souvent de beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Si c’est cela qui vous inquiète, muselez tout simplement les deux chiens. Une fois que les présentations sont faites et que les chiens se sont habitués l’un à l’autre, vous pouvez les faire entrer dans la maison.

3. Privilégiez une cohabitation entre sexes opposés ou entre chiot et chien

Ce conseil concerne surtout les personnes souhaitant accueillir un nouveau compagnon à la maison. L’idéal est que le deuxième chien soit un chiot du sexe opposé au chien qu’on a déjà. Toutefois, si vous souhaitez adopter un chien dans un refuge, il sera compliqué de trouver un chiot.

chiens jouent
Crédits : iStock

Choisissez donc plutôt un chien de sexe opposé au premier toutou pour mettre un maximum de chance de votre côté. Par ailleurs, sachez qu’il y a très peu de risques qu’un chiot ne s’entende pas avec un chien adulte, car il considérera le chien plus âgé comme un modèle d’autorité.

4. Apprenez à votre chien le partage des ressources

Dès son plus jeune âge, il est important d’apprendre à votre chien à partager ses ressources pour qu’il ne devienne pas trop possessif. Pour cela, il existe de nombreux exercices à faire.

Par exemple, faites asseoir les deux chiens à environ deux mètres l’un de l’autre juste en face de vous. Ensuite, distribuez-leur des friandises chacun leur tour pour qu’ils puissent comprendre ce qu’est la notion de partage. En revanche, veillez à toujours vous montrer juste si vous voulez que le message passe !

5. Respectez leurs espaces vitaux

Il faut absolument que vous respectiez l’individualité de chaque chien. Ce n’est pas parce que deux chiens doivent partager la même maison, le même jardin et les mêmes maîtres qu’ils doivent partager un même panier par exemple. Au contraire, chaque chien doit avoir son espace vital bien à lui (chacun sa gamelle, chacun son panier…).

Votre rôle est aussi d’apprendre à combler les besoins de chaque chien, car ils n’ont pas les mêmes. Ne les promenez pas systématiquement ensemble par exemple. En vous baladant juste à deux, vous renforcerez les liens que vous avez tissés avec l’un des deux chiens et vous habituerez l’autre à la solitude (ce qui est primordial, car malheureusement un des deux chiens partira avant l’autre et le changement pourrait être vraiment brutal).

Source

Vous aimerez aussi :

5 conseils pour arrêter une bagarre entre deux chiens

Comment savoir si mon chien joue… ou se bat ?

Pourquoi les chiens se reniflent-ils le derrière ?