in

3 choses à faire si vous voyez un animal être maltraité

Crédits : iStock

Les actes de maltraitance sur les animaux sont de plus en plus nombreux. Ainsi, il n’est pas rare d’y assister dans la rue, depuis son balcon ou même chez un proche. Un animal est considéré comme maltraité lorsqu’il vit dans des conditions d’hygiènes déplorables, qu’il est mal nourri, battu, attaché toute la journée à une courte laisse ou encore laissé dehors par un froid glacial. En réalité, il y a de nombreuses façons de maltraiter un animal. Si vous avez vu un animal être victime de maltraitance, voici les bons réflexes à adopter, le tout sans vous mettre en danger.

1. Prendre des photos

La première chose à faire est de prendre des photos de l’animal en question. Par exemple, s’il s’agit du chien de votre voisin qui est laissé toute la journée sur le balcon sans eau ni nourriture, prenez des photos et des vidéos à différents moments de la journée. De même, s’il est victime de violences, tentez de capturer l’instant où il se fait battre.

Ces documents constitueront autant de preuves contre le propriétaire de l’animal et sont donc essentiels.

2. Prévenir une association de protection animale

Après avoir réuni suffisamment de preuves, voire d’autres témoignages, il est nécessaire de contacter une association de protection animale (30 Millions d’Amis, SPA, Fondation Brigitte Bardot, Fondation Assistance aux Animaux…) afin de l’informer de l’acte de maltraitance auquel vous avez assisté.

chien peureux
Crédits : iStock

L’association pourra alors mener son enquête afin de constater les mauvais traitements. Une fois la maltraitance avérée, elle sera alors en droit de demander un mandat aux autorités afin que l’animal leur soit confié. Dans tous les cas, elle vous expliquera la marche à suivre.

3. Prévenir les autorités

Si l’animal victime de maltraitance est dans une situation d’urgence immédiate, contactez la police ou la gendarmerie. Si ces derniers ne veulent pas se déplacer, n’hésitez pas à contacter les pompiers.

Mais surtout, n’intervenez pas vous-même (sauf si l’animal est enfermé dans une voiture en plein soleil). Non seulement cela pourrait mettre le propriétaire de l’animal très en colère et le pousser à s’en prendre à vous, mais en plus il pourrait vous accuser d’avoir pénétré chez lui sans autorisation par exemple.

Source

Vous aimerez aussi :

Chien enfermé dans une voiture au soleil : que faire ?

10 gestes à faire au quotidien pour sauver les animaux menacés d’extinction

10 missions d’un bénévole dans un refuge pour animaux