in

10 missions d’un bénévole dans un refuge pour animaux

Crédits : iStock
10 missions d’un bénévole dans un refuge pour animaux
noté 4.3 - 8 votes

Vous avez décidé de venir en aide aux animaux abandonnés en donnant de votre temps et de votre personne dans un refuge ? Non seulement c’est une très bonne idée mais en plus vous allez vivre une expérience enrichissante qui va vous changer à tout jamais. Pour ce faire, il vous suffit simplement de vous rendre dans le refuge le plus proche de chez vous. Si vous ne savez pas vraiment quel sera votre rôle en tant que bénévole, voici la liste des différentes missions que vous aurez à accomplir !

1. Câliner les chats

Si vous aimez les chats, il vous sera proposé de passer du temps dans la chatterie du refuge afin de câliner les petits pensionnaires en mal d’affection mais aussi de jouer avec eux. Vous devrez savoir composer avec les différents caractères afin de leur faire passer à chacun un moment agréable à vos côtés et leur permettre d’oublier un peu leur triste vie en communauté. Et parfois, vous aurez même droit à vous occuper des petits chatons !

2. Promener les chiens

Afin de briser la vie monotone des chiens du refuge, vous pourrez leur faire faire des balades. Ces instants de promenade sont essentiels pour ces chiens qui passent leur temps enfermés à plusieurs dans des box minuscules. En effet, la promenade est le seul moyen pour eux d’évacuer le stress engendré par ces conditions de vie difficiles.

3. Nettoyer les box

C’est LA partie du travail de bénévole que beaucoup redoutent mais qui est absolument nécessaire pour faire fonctionner le refuge. Afin d’assurer une bonne hygiène de vie aux animaux, il faut donc nettoyer les enclos, les box, les gamelles, les jouets, les couchages… Mais rassurez-vous, quand c’est fait dans la bonne humeur, le temps passe plus vite !

4. Bricoler

Si vous avez des talents de bricoleur, il pourra vous être demandé de participer à l’entretien des bâtiments du refuge. En effet, comme dans une maison, de nombreux petits travaux sont à effectuer chaque jour pour que tout fonctionne : réparer une porte cassée, une fuite d’eau, changer une ampoule…

5. Animer les réseaux sociaux

L’adoption des animaux des refuges passe désormais par les réseaux sociaux. En effet, les futurs adoptants aiment, au préalable, regarder les photos des animaux proposés à l’adoption ainsi que découvrir leurs principaux traits de caractère. Il est donc essentiel que des bénévoles se chargent de publier les portraits des animaux sur la toile.

chien donne patte humain femme
Crédits : iStock

6. Distribuer la nourriture

Les chats et les chiens doivent être nourris chaque jour. Ainsi, le travail des bénévoles consiste aussi à s’assurer que chacun reçoit sa gamelle et qu’il la mange. C’est aussi un bon moyen de détecter d’éventuelles maladies, la perte d’appétit étant l’un des symptômes les plus parlants.

7. Collecter des fonds

En plus des dons spontanés que reçoit le refuge, il peut être nécessaire de collecter des fonds auprès des entreprises ou même de l’État. Mais rassurez-vous, si vous n’êtes pas un commercial dans l’âme, vous ne serez pas obligé d’assurer cette mission. Lorsque vous vous engagez dans une association, c’est vous qui choisissez ce que vous faites et quand vous le faites, ne l’oubliez pas !

8. Accueillir les visiteurs

Que ce soit lors des journées portes ouvertes ou lorsque vous avez un peu de temps, vous pouvez être affecté à l’accueil des visiteurs. Vous aurez alors à expliquer aux futurs adoptants les démarches à faire pour adopter et à leur donner plus d’informations sur les animaux.

9. Devenir famille d’accueil

Si vous n’avez pas envie de vous rendre dans un refuge, vous pouvez tout de même vous engager pour les animaux en jouant le rôle de famille d’accueil. Le refuge vous proposera alors des chiens ou des chats (selon votre préférence) qui ne supportent pas la vie au refuge ou qui sont trop faibles ou traumatisés pour vivre en communauté. Vous aurez alors la responsabilité de les accueillir chez vous jusqu’à ce qu’ils soient adoptés.

10. Devenir enquêteur

Certaines associations, comme la SPA, proposent à leurs bénévoles de devenir délégués-enquêteurs. Leur rôle consiste alors à se rendre chez les nouveaux adoptants afin de s’assurer que les animaux y sont bien traités, mais aussi de se rendre chez des personnes accusées de maltraiter leur animal. Il appartient alors à l’enquêteur de décider si l’animal doit être retiré à sa famille et placé au refuge.

Source

Vous aimerez aussi : 

Les 5 types de chiens les moins souvent adoptés en refuge

Vous avez de vieux fauteuils dont vous ne vous servez plus ? Voilà ce que vous pouvez en faire !

10 gestes à faire au quotidien pour sauver les animaux menacés d’extinction