in ,

10 arguments infaillibles pour convaincre son conjoint ou ses parents d’adopter un chat

Crédits : iStock
10 arguments infaillibles pour convaincre son conjoint ou ses parents d’adopter un chat
noté 5 - 2 votes

Cela fait des mois que vous ne rêvez que de ça, mais celui ou celle qui partage votre vie est catégorique sur le sujet : il ne veut pas de chat ! Que ce soit pour les poils, l’hygiène, les contraintes que cela engendre ou encore le coût, il a toujours une bonne raison. Mais vous aussi pouvez avoir des arguments…

1/ C’est bon pour la santé

Vous connaissez la ronronthérapie ? Cette technique de soin utilise les ronronnements du chat pour apaiser le stress et diminuer le rythme cardiaque et la tension artérielle. Elle permet également de lutter contre les insomnies et de favoriser la bonne humeur. En effet, les ronrons de nos matous produisent de la sérotonine, considérée comme l’hormone du bonheur. Un thérapeute personnel à la maison, c’est utile, non ?

2/ Vous ne serez plus seul(e)

Certains d’entre nous ont besoin d’avoir une présence en permanence à leurs côtés afin de se sentir rassurés. Si votre moitié ou vos parents ont pour habitude de rentrer tard le soir, un chat pourrait vous aider à vous sentir moins isolé et vous apporter toute l’affection dont vous avez besoin.

3/ Un chat est indépendant

Contrairement aux chiens, les chats ne sont pas dépendants de leur humain. Au contraire, la plupart des matous aiment faire leur vie de leur côté tout en venant chercher de temps en temps un câlin ou un moment de jeu. Ils n’ont pas besoin d’être sortis pour faire leurs besoins et ils dorment près de 20 heures par jour. Pas franchement contraignant, non ?

Crédits : iStock

4/ Un chat est très propre

La toilette quotidienne est une activité que les chats ne rateraient pour rien au monde. Ils ont constamment besoin de se nettoyer et d’ôter les saletés qui pourraient venir se fixer sur leur beau pelage. Ce n’est pas un chat qui salira votre maison !

5/ Il existe des races de chats qui ne perdent pas leurs poils

Si ce sont les poils qui posent problème, sachez qu’il existe des races de chats sans poils ou qui les perdent très peu. C’est le cas du chat Sibérien, du Devon Rex, du Cornish Rex, du Korat ou encore du Sphynx. Pratique pour les allergiques !