in

Vacances d’été : 10 dangers que tout propriétaire de chien doit connaître

Crédits : damedeeso / iStock

Que vous ayez décidé de partir en vacances avec votre chien ou simplement de profiter du beau temps pour l’emmener plus souvent en balade, sachez que l’été est une période à haut risque pour nos amis canins. Pour éviter tout incident, mieux vaut donc prendre quelque précautions !

1. La noyade

Si vous avez décidé d’emmener votre chien à la mer ou si vous disposez d’une piscine, soyez très vigilant. En effet, si votre toutou adore nager dans la mer, il est essentiel de toujours le garder sous surveillance, comme s’il s’agissait d’un enfant. Et pour cause, il pourrait non seulement s’épuiser à force de nager, mais aussi se faire emporter par le courant et ne pas parvenir à regagner le rivage. Une mer agitée peut également s’avérer mortellement dangereuse pour lui.

De même, si vous avez une piscine, veillez à ce que votre animal de compagnie ne puisse pas y accéder seul. Comment ? En installant une clôture ou une bâche solide (un dispositif de sécurité est de toute façon obligatoire désormais). Pensez également à lui montrer comment sortir de l’eau, au cas où. Et à toujours laisser dans la piscine un élément flottant auquel il puisse s’accrocher s’il venait à tomber dans l’eau.

En vacances, ces préoccupations peuvent paraître secondaires, mais sachez que de nombreux cas de noyades sont répertoriés chaque année…

2. La morsure de serpent

Qui dit été dit randonnées. Malheureusement, les forêts, champs et autres sentiers peuvent abriter des serpents, et plus particulièrement des vipères. Généralement, ces dernières attaquent les chiens à la tête ou aux pattes. Leur morsure est très douloureuse, vous pouvez donc être sûr que votre toutou poussera un cri s’il se fait mordre.

Dans ce cas, il s’agit d’une urgence vitale. Votre chien doit être emmené le plus vite possible chez le vétérinaire, sans quoi il pourrait rapidement décéder. Mais attention à ne pas stresser votre chien et à ne pas le faire courir,. En effet, cela pourrait accélérer la propagation du venin dans son organisme.

Pour éviter ce genre de mésaventure, pensez à toujours emmener un bâton avec vous lors de vos promenades. Ce dernier doit être suffisamment long pour que vous puissiez frapper le sol avec, annonçant ainsi votre arrivée aux vipères éventuelles et leur laissant le temps de fuir.

3. La fugue

L’été, c’est LA saison des feux d’artifice. Mais pour nos animaux de compagnie, et notamment les chiens, ces explosions assourdissantes ne sont pas source d’émerveillement. Bien au contraire, cela a tendance à les effrayer.

Or, il arrive malheureusement très souvent que les chiens restés à l’extérieur au moment des feux d’artifice fuguent, terrorisés par le bruit. Même si certains peuvent être retrouvés au bout de quelques heures, voire quelques jours, d’autres ne le sont jamais. Nombreux sont ceux également qui meurent après avoir été percutés par une voiture, n’ayant pas fait attention où ils allaient dans leur affolement.

Pour éviter un tel destin tragique à votre chien, il est donc plus prudent de le garder à l’intérieur de la maison les soirs de feux d’artifice.

chien
Crédits : LSOphoto / iStock

4. Le coup de chaleur

L’été, avec la hausse des températures et la généralisation des canicules, la chaleur provoque bien souvent de nombreux décès parmi les chiens. Et pour cause, nombreux sont les propriétaires insouciants qui laissent leur chien enfermé dans la voiture au soleil (5 minutes peuvent suffire à tuer un chien). Ou qui partent se promener en plein soleil au plus fort de la journée.

Dans tous les cas, les chiens sont particulièrement sensibles au coup de chaleur. Pour l’éviter, préférez sortir votre chien à l’aube et au crépuscule, veillez à ce qu’il ait accès à de l’eau fraîche et propre toute la journée, installez-le à l’ombre ou dans une pièce fraîche durant la journée et surtout ne lui faites pas faire d’exercice physique intense.

Si votre chien se met à haleter et à saliver excessivement et que ses muqueuses (langue, gencives…) deviennent pâles ou rouges, c’est le signe d’un coup de chaud. Dans ce cas, tentez de le rafraîchir pour faire baisser la température de son corps et amenez-le en urgence chez le vétérinaire.

5. L’épillet

Lorsque les herbes sèchent dans les champs, elles deviennent un véritable danger pour nos boules de poils. Et pour cause, elles se détachent facilement de leur tige et s’accrochent alors à leurs poils. Puis, avec leur bout pointu, elles pénètrent la peau ou les orifices (yeux, nez, oreilles, anus…) et se déplacent dans le corps en perçant tout ce qui se trouve sur leur passage, notamment les organes.

Ainsi, si vous suspectez votre chien d’avoir un épillet dans le corps (il secoue la tête, se lèche excessivement la patte, garde un oeil fermé, éternue de façon frénétique…), emmenez-le en urgence chez le vétérinaire.

Pour prévenir ce type d’incident, n’hésitez pas à tondre les poils de votre chien, notamment au niveau des orifices et des pattes. Et surtout, évitez de le promener dans les champs d’herbes sèches !

6. La chute

En été, les chutes mortelles lors des randonnées ne sont pas rares. Eh oui, malgré leur évidente agilité, les chiens ne sont pas à l’abri de tomber dans un puits, une crevasse ou encore de chuter d’une falaise.

Par conséquent, veillez à toujours tenir votre chien en laisse lors des passages dangereux. Mais pensez aussi à choisir des balades dont les sentiers sont peu engagés !

chien husky
Crédits : Bessudov_Sergey/iStock

7. La piqûre de guêpe

Malheureusement, nos amis canins aussi peuvent être allergiques aux piqûres de guêpes ou d’abeilles. Dans ce cas, l’endroit de la piqûre aura tendance à gonfler excessivement. Il est donc nécessaire d’être vigilant lors de vos sorties en extérieur.

Mais, même si votre chien se fait piquer et ne présente pas de réaction allergique, pensez tout de même à bien retirer le dard et à désinfecter la plaie.

8. Le barbecue

Cela peut prêter à faire sourire, mais les brûlures liées à des charbons incandescents échappés des barbecues ne sont pas rares. Surtout que les chiens ont tendance à être attirés par l’odeur de viande qui se dégage du barbecue. Et donc à rester à proximité au cas où un morceau de viande viendrait à tomber…

De même, veillez à ce que tous les produits nécessaires pour allumer le barbecue soient disposés en hauteur. Cela permettra d’éviter à votre chien de les avaler !

9. L’ingestion de plantes toxiques

Au moment des vacances d’été, les chiens passent généralement plus de temps à l’extérieur que le reste de l’année. Par conséquent, ils ont plus de risques d’être exposés à des plantes toxiques, que ce soit en balade ou dans les jardins.

Pour empêcher votre chien de s’empoisonner en ingérant par erreur une plante toxique, pensez à toujours garder un oeil sur lui au moment des promenades. Et si vous êtes invité chez des amis, n’hésitez pas à vous renseigner sur les plantes qui décorent leur jardin.

10. La piqûre de moustique

À première vue, une piqûre de moustique peut sembler inoffensive pour votre chien. Détrompez-vous, ces petits insectes peuvent être porteurs de la leishmaniose, une maladie mortelle et incurable. En prévention, sachez tout de même qu’il existe un vaccin efficace contre cette maladie.

Mais la leishmaniose n’est pas la seule maladie que les moustiques peuvent transmettre aux chiens. On recense également la maladie des vers du coeur, une maladie grave qui peut avoir de graves conséquence sur la santé de votre animal. Voire même causer sa mort. Pour cette raison, il est essentiel de le vermifuger régulièrement.

Toutefois, le risque de voir votre chien infecté par ces deux maladies semble plus élevé dans le sud de la France que dans le reste du pays.