in

Poussins : 5 précieux conseils pour en prendre soin

Crédits : Tabatha Del Fabbro Lead Images / iStock

Si vos poules ont été fécondées par un coq, il est possible qu’elles donnent naissance à d’adorables poussins après avoir couvé leurs oeufs durant 21 jours. Dans ce cas, vous devrez prendre quelques précautions afin de favoriser leur survie !

1. Leur garantir un espace protégé à la naissance

Après avoir dépensé beaucoup d’énergie pour casser leur coquille, les poussins éclosent. Mais, durant plusieurs semaines, ils ont alors besoin de récupérer, que ce soit en couveuse ou bien à l’abri sous les plumes de leur mère. 

De fait, il est indispensable qu’ils ne soient pas dérangés. Pour ce faire, installez-les avec leur mère dans un espace clos, propre et chaud. Protégés des dangers extérieurs, ils pourront ainsi se reposer afin de recouvrer toute leur énergie. 

À noter que la première semaine, la température du nid doit être particulièrement chaude (37 °C dans l’idéal). Ensuite, il conviendra de baisser cette température de 3 degrés chaque semaine jusqu’à atteindre les 20 °C.

2. Les isoler des autres poules

Les poules peuvent parfois se montrer agressives envers les poussins, ces derniers étant complètement inconscients des dangers. Par conséquent, mieux vaut les isoler du poulailler jusqu’à ce qu’ils aient atteint l’âge de 3 mois. Ensuite, vous pourrez leur présenter les autres poules, mais veillez à ce qu’ils soient toujours accompagnés de leur mère afin de faciliter l’intégration.

De même, lors de leurs promenades à l’extérieur à partir de l’âge de 1 mois, veillez à ce qu’ils soient seuls. 

Bon à savoir : ne laissez jamais sortir vos poussins lorsqu’il pleut ou lorsqu’il fait trop froid !

3. Changer régulièrement la litière

Tout comme c’est le cas pour les poules, la litière de vos poussins doit être renouvelée régulièrement. Question d’hygiène ! Sans cela, les saletés viendraient à s’accumuler, favorisant la prolifération des bactéries et l’apparition de maladies et de parasites. 

poussins
Crédits : Pixnio

4. Privilégier un petit bol d’eau

Comme nous l’avons dit plus haut, les poussins n’ont pas conscience des dangers qui les entourent, sans compter qu’ils sont particulièrement fragiles. Ainsi, pour éviter tout risque de noyade, ne leur proposez pas un grand abreuvoir.

Au contraire, privilégiez un petit récipient dans lequel ils ne pourront pas se noyer s’ils venaient à tomber dedans. De plus, mieux vaut qu’ils ne puissent pas tomber dedans du tout car si leur plumage venait à être mouillé, ils pourraient rapidement mourir de froid

5. Effectuer une transition dans leur alimentation

Au début, les poussins mangent de la nourriture… pour poussins. Mais arrive un moment, généralement vers la 6e semaine de vie, où les poussins commencent à se nourrir seuls en sortant à l’extérieur. C’est aussi à cette période que vous devrez mettre à leur disposition du sable fin

Toutefois, le changement d’alimentation ne doit pas être trop brutal. Il est donc recommandé d’effectuer une transition progressive, sur plusieurs jours. Ainsi, à partir de 2 mois, pensez à ajouter progressivement de la verdure (épinards, orties, herbe…) dans la nourriture de vos poussins. Puis, à partir de 4 mois, nourrissez-les comme des adultes.