in

Ours polaire : 6 choses à savoir sur ce grand carnivore

Crédits : ElliotHurwitt/iStock

L’ours blanc (Ursus maritimus), plus communément appelé ours polaire, se distingue des autres ours par sa fourrure entièrement blanche. Animal fascinant, de par sa taille impressionnante et son régime principalement carnivore, l’ours polaire est également devenu le symbole du réchauffement climatique. Pour en savoir plus sur cet animal hors du commun, c’est par ici !

1. Il vit exclusivement en Arctique

L’ours polaire vit uniquement en Arctique, notamment dans le nord de l’Alaska, du Canada, de la Sibérie et au Groenland. Il passe ses journées à arpenter la banquise en quête de proies.

C’est d’ailleurs à cause de son lieu de vie que l’ours polaire est de plus en plus menacé. En effet, le réchauffement de la planète engendre la fonte des glaciers et de la banquise. Or, il s’agit de l’habitat principal de l’ours polaire. Sans banquise, il n’est plus aussi efficace pour chasser et est donc voué à mourir de faim.

2. Il fait partie des mammifères marins

C’est plutôt étonnant, mais l’ours polaire est la seule espèce d’ours considérée comme un mammifère marin. Son nom scientifique, Ursus maritimus, signifie d’ailleurs “ours de mer“. En effet, étant donné qu’il passe la plupart de son temps sur la banquise et qu’il est capable de nager durant des heures dans l’océan Arctique pour chasser et se déplacer d’un morceau de glace à l’autre, les scientifiques ont jugé plus pertinent de le considérer comme un animal marin.

Les pattes de l’ours polaire sont d’ailleurs spécialement conçues pour la natation !

ours polaire
Crédits : Natalia Silyanov/iStock

3. Il est noir, pas blanc

Oui, vous avez bien lu. En réalité, la peau de l’ours polaire est d’un noir profond. Si vous regardez ses coussinets, son museau et ses babines, vous pourrez d’ailleurs constater qu’ils sont noirs. C’est cette couleur de peau qui lui permet de mieux absorber la chaleur et donc de ne pas craindre le froid arctique.

Quant à sa fourrure, elle est en fait translucide et n’apparaît blanche que parce qu’elle réfléchit la lumière. C’est d’ailleurs grâce à cette particularité qu’il peut se camoufler dans son environnement fait de neige et de glace.

Toutefois, il arrive parfois que des reflets jaunes apparaissent sur son pelage. La raison ? Sa fourrure absorbe les rayons violets et ultraviolets du soleil !

4. Il passe la moitié de sa vie à chasser

Comme tout bon animal sauvage, l’ours polaire passe une grande partie de sa vie à chercher de la nourriture pour survivre. Il est d’ailleurs l’un des plus grands carnivores terrestres, avec l’ours kodiak et l’éléphant de mer. Il est donc au sommet de la chaîne alimentaire.

Son régime alimentaire se compose essentiellement de phoques, mais il peut de temps en temps se contenter de petits mammifères, d’oiseaux ou encore d’oeufs. À noter que son odorat est particulièrement développé puisqu’il est capable de détecter la présence d’un phoque à 1 kilomètre sur terre et à 1 mètre sous la glace !

Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les tentatives de chasse de ce plantigrade sont rarement couronnées de succès. En effet, seules 2% d’entre elles aboutissent !

ours polaire blanc
Crédits : iStock

5. Il ne se reproduit pas facilement

Les ours polaires femelles ne donnent naissance qu’à maximum deux oursons tous les trois ans. Les deux tiers des portées d’ours polaires sont d’ailleurs des jumeaux. Par conséquent, la population de cet animal peine à augmenter. D’autant plus que l’ours blanc a une espérance de vie de 15 à 30 ans dans la nature.

Durant trois ans, la mère apprend à ses petits comment chasser, comment se choisir une tanière… Bref, ils apprennent comment survivre dans ce monde de glace.

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de trois ans, contre quatre ans pour les mâles. Ces derniers sont d’ailleurs deux fois plus grands que les femelles. En effet, ils peuvent peser jusqu’à 800 kg et mesurer jusqu’à 3 mètres de long.

6. Il adore les bains de neige

Certains aiment les bains de boue, d’autres les bains de mer, eh bien l’ours polaire, lui, aime les bains de neige ! En effet, lorsque son pelage est sale, par exemple après un repas, il a tendance à se frotter et se rouler dans la neige pour se nettoyer.

La propreté est essentielle pour l’ours polaire, pour la simple et bonne raison que si sa fourrure est sale et emmêlée, elle perd ses capacités isolantes. Or, dans un environnement extrême comme l’Arctique, une bonne isolation est indispensable !

De plus, le fait de se rouler dans la neige permet également à l’ours polaire de se refroidir. En effet, alors même qu’il est capable de supporter des températures extrêmes, jusqu’à – 50°C, il a du mal avec la chaleur. Ainsi, lorsque les températures deviennent positives, il peut rapidement être victime d’un coup de chaud !

Source

Vous aimerez aussi : 

Panthère des neiges : 10 choses à savoir sur le plus bel animal du monde

Gorille : 5 choses étonnantes à savoir sur le plus grand singe au monde

Baleine bleue : 7 choses à savoir sur le plus grand animal de la planète