in

La mante religieuse : une serial killeuse en liberté

Crédits : JR Guillaumin/Flickr

Leur légende n’est plus à faire. Les mantes religieuses sont connues pour dévorer leur partenaire durant l’accouplement. Si ce n’était que ça…

Un insecte cannibale

Les amours de la mante religieuse sont plutôt mouvementés. Cannibale, cet insecte se plaît à manger le mâle lors de sa reproduction. Le plus étonnant, c’est que la mante religieuse dévore d’abord la tête de son compagnon. Mais ce dernier ne s’arrête pas pour autant. En effet, le mâle continue de s’accoupler, ses centres nerveux se situant au niveau de l’abdomen et non de la tête.

La question à se poser est : pourquoi la femelle mange-t-elle son partenaire ? Finalement, la réponse est assez simple. La mante religieuse mange le mâle, car celui-ci est une source inestimable de protéines qui permettra à la femelle d’assurer la ponte et la croissance de ses œufs.

En revanche, ce cannibalisme n’est pas obligatoire. Si la femelle n’a pas faim, elle ne mangera pas le mâle. De même, des chercheurs ont découvert que les mâles pouvaient s’enfuir après avoir copulé, mais que certains choisissaient de rester lorsqu’ils pensaient ne plus avoir l’occasion de se reproduire.

mantes religieuses
Crédits : iStock

Une chasseuse d’oiseaux

La violence des mantes religieuses ne s’arrête pas là. Des chercheurs ont récemment découvert qu’en plus des insectes et des araignées, les mantes religieuses mangeaient également les petits oiseaux.

En effet, après les avoir attrapés, elles commencent par manger leur cerveau, alors qu’ils sont encore vivants, puis le reste. Miam !

Source

Vous aimerez aussi :

Top 10 des animaux les plus effrayants de la planète

10 animaux aux habitudes particulièrement insolites

Phasme bâton : le seul insecte qui ressemble… à un bout de bois !

LISEZ  Les mites mangent-elles vraiment les vêtements ?