in

10 animaux aux habitudes particulièrement insolites

chien lit journal
Crédits : iStock
10 animaux aux habitudes particulièrement insolites
noté 5 - 4 votes

Les animaux peuvent parfois adopter des comportements particulièrement étranges. Que ce soit pour se reproduire, pour se protéger, pour se nourrir ou encore pour se faire plaisir, voici une liste des 10 animaux aux habitudes les plus improbables.

1. La chèvre et la technique de l’évanouissement

Les chèvres ont développé une technique toute particulière pour se défendre contre les prédateurs. Lorsqu’elles sentent venir le danger, elles sont capables de simuler un évanouissement. Leur corps se raidit et elles tombent, tétanisées, sur le côté ou sur le dos. Le tout, les quatre pattes en l’air bien sûr !

chèvre
Crédits : iStock

2. La belette danseuse

Au cas où vous ne le sauriez pas, la proie favorite de la belette est… le lapin ! Mais le lapin court vite, et la belette a donc dû développer une technique de chasse plutôt insolite. Lorsqu’elle repère son dîner, elle se met à danser à coups de sauts, de roulades et autres zigzags. Le lapin est alors comme hypnotisé par le spectacle qui se déroule sous ses yeux et ne pense pas à prendre la fuite.

belette
Crédits : itsneal/Pixabay

3. Le dauphin amateur de drogue

Les effets que procure la drogue ne sont pas uniquement plébiscités par les humains. En effet, les chercheurs ont découvert que les dauphins aussi avaient leurs petits vices. Ils aiment se rejoindre entre potes et partir à la recherche d’un poisson-globe, capable d’émettre une substance euphorisante lorsqu’on le touche. Les dauphins l’ont bien compris et n’hésitent pas à s’en donner à cœur joie, tout en veillant à ne pas trop en absorber car, à fortes doses, le produit peut être mortel.

dauphin
Crédits : Claudia14/Pixabay

4. Les fourmis pirates

Les fourmis de feu sont des animaux qui vivent sur la terre ferme. Mais, afin de survivre lors des inondations, elles ont inventé une technique incroyable. Elles s’agglutinent entre elles et forment une sorte de radeau complètement étanche. Au centre de cette embarcation se situent la reine et ses petits. Le plus étonnant est que les fourmis alternent régulièrement de place afin que celles qui sont le plus au contact de l’eau ne prennent pas le risque de se noyer.

fourmis de feu
Crédits : Junglecat/Wikipédia

5. Le lézard à cornes et ses larmes de sang

Au Mexique, le prédateur du lézard à cornes est le coyote. Afin de se défendre contre cet animal puissant, ce gros lézard a développé une stratégie sanglante. Lorsqu’il est poursuivi, il augmente sa pression sanguine et réussit à faire sortir de ses yeux un jet de sang qu’il dirige vers son adversaire. Il y a de quoi surprendre, non ?

lézard à cornes
Crédits : Pxhere

6. Le panda, l’animal le plus paresseux au monde

Contrairement à ce que l’on pense, le panda est un animal carnivore. Mais alors, pourquoi se nourrit-il exclusivement de bambous ? Tout simplement parce que cet incroyable animal n’a pas l’énergie pour aller chasser. Son poids le fatigue rapidement et il n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de rapide. Alors il se contente d’un régime herbivore

panda
Crédits : Rob/Wikipédia

7. Les araignées cannibales

Le manque de reconnaissance des enfants envers leur mère est flagrant chez la Stegodyphus dumicola. En effet, cette araignée, qui vit en groupe, élève ses petits avec d’autres femelles de son espèce. Mais lorsque ces mêmes petits ont faim et que leur mère n’est pas capable de leur apporter tout ce dont ils ont besoin pour être rassasiés, ils n’hésitent pas à la manger ainsi que les autres mères qui l’accompagnent. Sympa la famille…

araignée
Crédits : Josch13/Pixabay

8. Le gecko sans écailles

C’est bien connu, les lézards sont capables d’abandonner leur queue lorsqu’ils sont pourchassés afin de distraire leur prédateur. Eh bien, le gecko va encore plus loin. Ce n’est pas sa queue mais sa peau, et plus précisément ses écailles, qu’il va laisser sur place en cas de danger.

gecko
Crédits : Cleverpix/Pixabay

9. Les vers plats et leurs deux pénis

Outre le fait que les vers plats, aussi appelés Plathelminthes, sont capables de régénérer leurs parties du corps amputées, ces animaux ont une technique de reproduction vraiment très bizarre. Tous les vers plats naissent hermaphrodites. Or, pour se reproduire, certains doivent se transformer en femelles. Autant vous dire que ça ne se bouscule pas au portillon…

En effet, les vers plats, qui ont deux pénis, doivent combattre en duel pour savoir lequel des deux portera les petits. Celui qui parvient à planter l’un de ses pénis dans la peau de son adversaire est le grand gagnant. Le sperme va alors immédiatement se répandre dans le corps de la future femelle qui est désormais fécondée.

ver plat
Crédits : Sébastien Vasquez/Wikipédia

10. Le porc-épic, de l’urine pour séduire

Pour se reproduire, le porc-épic doit user d’un stratagème qui ne manque pas de piquant. Lorsqu’un mâle repère une femelle, il met en route une technique de séduction insolite. Il se dresse face à elle sur ses pattes arrière et lui envoie un jet d’urine en pleine tête. Si la femelle est séduite, elle fera en sorte de réduire ses pics afin de ne pas blesser le mâle durant l’acte sexuel. Sans cette approbation, ce dernier n’aura aucun moyen de s’accoupler avec elle.

porc-épic
Crédits : leswhalley/Pixabay

Source

Vous aimerez aussi :

Insolite : elle donne naissance à un chiot de couleur verte !

Un chat kleptomane vole 600 objets en 3 ans !

Ce chien hors du commun fait ses courses tout seul chaque jour