in

Le chien de mes voisins aboie souvent : que faire ?

Crédits : Shuvalova Viktoria/iStock

Vous avez beau aimer les animaux, s’il y a bien une chose qui vous tape sur le système, ce sont les aboiements de chiens. Et manque de pot, le chien de votre voisin n’a de cesse d’aboyer, vous faisant vivre un véritable enfer. Mais quels sont les moyens en votre pouvoir pour faire cesser ces nuisances ? 

1. Parlez-en à votre voisin

Si ce n’est pas déjà fait, allez sonner à la porte de votre voisin pour lui expliquer la situation calmement. En effet, même si vous êtes épuisé moralement et que vous avez envie de passer vos nerfs sur le responsable de cette situation, il est préférable de vous abstenir. Et pour cause, vous ne feriez qu’envenimer la situation.

Préférez engager le dialogue avec votre voisin de façon calme et apaisée. S’il se montre compréhensif mais qu’il semble tout aussi démuni que vous, faites-lui lire l’article suivant : Mon chien aboie en mon absence : 7 solutions efficaces pour y remédier. Vous pouvez même tenter de l’aider à comprendre pourquoi son chien aboie : a-t-il du mal à supporter la solitude ? S’inquiète-t-il au moindre bruit ? A-t-il suffisamment de jouets à sa disposition ? etc.

Si l’animal ne supporte pas de rester seul et que vous aimez les chiens, vous pouvez également proposer de le garder chez vous lorsque son propriétaire est absent, avec ou sans compensation financière. C’est une proposition osée, certes, mais pourquoi pas l’envisager ? D’autant plus que ça pourrait arranger tout le monde ! En revanche, si votre voisin ne veut rien entendre et que la situation dégénère, optez pour une des solutions décrites ci-dessous.

2. Contactez le syndic de copropriété

Hormis les chiens dits “dangereux”, appartenant à la première catégorie, aucun règlement de copropriété ne peut interdire aux propriétaires ou aux locataires d’avoir un animal. En revanche, ces derniers ne doivent pas causer de nuisances ou, tout du moins, elles doivent rester occasionnelles.

chien beagle aboie canapé
Crédits : iStock

Si le chien de votre voisin aboie sans cesse, les nuisances sonores sont bel et bien réelles. Dans ce cas, contactez toutes les personnes de l’immeuble qui sont gênées par ces aboiements. Puis envoyez ensemble un courrier recommandé avec accusé de réception au syndic. Si rien n’est fait, demandez une réunion de conciliation à la mairie de votre commune. Cela permettra de réunir les riverains gênés par le bruit ainsi que le propriétaire du chien et un membre du syndic.

3. Appelez la police

Si le chien de votre voisin aboie régulièrement entre 22 heures et 7 heures du matin, n’hésitez pas à demander à la police de venir constater le bruit et d’intervenir. En effet, il s’agit ici d’un tapage nocturne.

Or, si votre voisin doit payer une amende à chaque fois que son chien aboie la nuit, il risque de trouver des solutions plus rapidement que prévu…

4. Saisissez la justice

C’est la solution de dernier recours. Si le chien de votre voisin aboie toute la journée et/ou nuit, il s’agit d’une pollution sonore. Or, c’est interdit par le code de la santé publique. Votre voisin encourt alors une amende maximale de 450 euros, il peut avoir à verser des dommages et intérêts, il peut voir son bail être résilié s’il est locataire et il peut même se voir confisquer son animal.

Avant de saisir la justice, envoyez un courrier à votre voisin pour lui proposer une dernière tentative de résolution à l’amiable (en ayant recours à un médiateur par exemple). Gardez une copie de ce courrier ainsi que de toutes les démarches déjà effectuées. L’objectif ? Pouvoir justifier, face au juge, de votre bonne foi.

Deux semaines plus tard, et en cas d’absence de réponse, envoyez une mise en demeure à votre voisin en lui demandant de faire cesser les aboiements. S’il continue à ignorer vos courriers, vous pouvez aller porter plainte.

Source

Vous aimerez aussi : 

Voici LA vraie raison pour laquelle la plupart des chiens aboient !

Pourquoi le pipi de chien tue-t-il les plantes ?

3 choses à faire si vous voyez un animal être maltraité